Zebda, La Rue Kétanou : la France en tête d’affiche des Nuits d’Afrique

Le festival Nuits d’Afrique dévoilait la semaine dernière, lors d’une conférence de presse au Théâtre Fairmount, la programmation de sa 29ème édition qui se tiendra du 7 au 19 juillet à Montréal. L’Outarde Libérée y était et vous fait un tour d’horizon des artistes français qui seront présents cette année.

C’est sur la scène du théâtre Fairmount, au cœur du Mile End, que l’organisation du Festival Nuits d’Afrique nous avait donné rendez-vous pour le lancement de la programmation de la 29ème édition de leur festival de musique du monde. Au programme, plus de 650 artistes de 35 pays différents animeront la métropole entre le 7 et le 19 juillet, avec un certain nombre d’artistes français à l’affiche.

Zebda ouvre le bal de la programmation en salle

À commencer par Zebda qui démarrera en grand le festival avec un concert d’ouverture le 7 juillet au Metropolis. Le groupe français qui s’est fait connaître en 1998 avec le tube « Tomber la chemise » a décidé de faire son retour au Québec, après 11 ans d’absence, et viendra présenter son dernier album « Comme des Cherokees », sorti en 2014.

Les fans des « beats » funk, latinos et tropicaux, le DJ franco-brésilien Gregoire de la Villanova fera bouger la Sala Rossa en compagnie du britannique Andy Williams avec les Nuits d’Afrique Sound System, le 10 juillet dès 22h.

Toujours dans la série « Grand Événements », le collectif « Grand Mechant Zouk » originaire de Guadeloupe et de la Martinique viendra faire danser le Metropolis en compagnie de leurs amis invités dont la légende du zouk Kassav ainsi que Luc Leandry ou encore Princess Lover le 12 juillet.

Enfin, l’île de la Réunion ne sera pas en reste non plus, puisque la jeune Maya Kamaty sera de passage au Club Ballatou le 16 juillet. Les sons traditionnels de la musique créole concluront, avec cette belle découverte, la série Révélation du festival.

Voici un petit aperçu de sa musique :

La Rue Kétanou, tête d’affiche des concerts extérieurs gratuits

Musique Tsigane, Reggae, folk et pop, c’est le mélange alambiqué mais efficace de La Rue Kétanou. Le groupe français de « musique de rue » sera à l’honneur de cette 29ème édition du Festival Nuits d’Afrique en ouvrant le bal des concerts gratuits en extérieur qui se tiendront à la place des Arts. Ils s’y produiront sur la scène Loto-Québec à 20h, le mercredi 15 juillet.

Le lendemain, ce sera Admiral T qui fera bouger la foule en deuxième partie de soirée. Le roi guadeloupéen du DanceHall sera sur la scène principale de la place des arts le jeudi 16 juillet à 22h30 pour enflammer Montréal, comme il l’avait fait au Metropolis l’année passée dans le cadre du même festival.

Admiral T en concert au Metropolis pour les Nuits d’Afrique de 2014

Et pour finir, Rookie Rook sera à l’honneur le vendredi 17 juillet en prime-time sur la scène Loto-Québec. Avec un style Reggae-fuzion, le natif de Bergerac expatrié au Québec clôturera la programmation française du festival, qui, lui, s’achèvera deux jours plus tard, le dimanche 19 juillet.

Comme chaque année le festival proposera des activités dans le « village des nuits d’Afrique » avec des commerçants, des ateliers, des boutiques uniques et un village des enfants. La compilation du festival 2015 rassemblant de nombreux artistes qui participeront à l’édition de cette année est disponible à partir d’aujourd’hui. À noter, la présence des chansons de quatre des six artistes français à l’affiche, à savoir « Les petits pas » de Zebda, « Ansanm » de Maya Kamaty, « Pa lagé » de Admiral T et « Le Capitaine de la barrique » de la Rue Kétanou.

(Photo Une : le groupe français Zebda – crédit : Zebda – Nuit d’Afrique)

Laisser un commentaire