La vigie citoyenne de Montréal, des prières et de la colère

Plus de 5 000 personnes ont répondu à l’appel de citoyens de confession musulmane hier soir à Montréal. Malgré le froid, la place de la gare Jean-Talon de Montréal était noire de monde. De nombreuses prières ont été récitées, mais la colère sourde de plusieurs citoyens a également éclatée. Ils se sont exprimés au nom des minorités visibles, victimes, selon eux, de racisme, qu’ils attribuent à certains politiciens et à quelques médias. Ils reprochent également au Québec de vouloir s’inspirer des « politiques islamophobes » de la France.

D’ailleurs, les ministres présents ainsi que le maire de Montréal se sont vus interdire l’accès à la tribune. De son côté, Catherine Feuillet, consule générale de France, avait tenu à être présente pour exprimer « sa solidarité avec les Québécois », avec lesquels « la France partage les mêmes valeurs ».

Un reportage audio de Nathalie Simon-Clerc:

Un reportage photo de Rozenn Nicolle: reproduction interdite sans autorisation

Laisser un commentaire