La télévision française à l’étranger, un parcours du combattant sauvé par internet

Depuis quelques temps, la télévision a fait sa révolution internet. Toutes les chaînes françaises, quasiment sans exception, diffusent maintenant leurs programmes sur internet, en direct ou en « replay » pour s’adapter à un public plus jeune. Pourtant, les Français de l’étranger restent bannis de cette révolution, puisque sitôt passé les frontières de l’Hexagone, le fameux message « Désolé, ce programme n’est pas accessible dans votre zone géographique  » s’affiche sur nos écrans.

La géolocalisation, ce terme si bien connu des Français de l’étranger, consiste à repérer la localisation géographique d’une adresse IP (internet) pour autoriser ou non l’accès à un site internet. Pour des raisons de droits de production, la majorité des chaînes de télévision françaises interdisent le « direct » aux adresses IP étrangères, et donc aux deux millions de Français de l’étranger.

Sur les chaînes de France-Télévision et de TF1, seuls les journaux télévisés (JT) sont accessibles en direct. Les chaînes d’information BFM, iTélé, France 24 ou encore les chaînes parlementaires LCP et Public Sénat sont accessibles depuis l’étranger (notre page d’accès). M6 diffuse en « replay » des émissions comme Zone Interdite ou Capital, sans restriction de zone géographique. Par contre, oubliez Bein Sports et ses soirées de foot! Mais l’abonnement est proposé par Vidéotron au tarif de 14.99$ et RDS diffuse maintenant les matches de Champion’s League.

VPN, IPTV et boitiers sur mesure

Pour avoir un accès en tout temps aux chaînes françaises, il faut donc passer par un VPN (Virtual Private Network), qui permet, pour quelques dollars par mois, de simuler une adresse IP en France. De nombreuses offres sont accessibles sur internet et s’installe rapidement notamment avec Open VPN.

Pour ceux qui préfèrent recevoir les chaînes sur la télévision familiale, il existe maintenant des boitiers IPTV qui permettent de se connecter sur des serveurs qui diffusent de nombreuses chaînes de nombreux pays. Roku, Smart IPTV sur télévisions intelligentes, Android Box, Apple TV, Chromecast, Mag254 ou encore l’open source XMBC, le marché explose pour proposer des boîtiers autour d’une centaine de dollars.

Ensuite, il faut accéder à une liste m3u, qui accède aux serveurs des chaînes souhaitées, et la programmer sur le boitier. Les blogs, proposant de telles listes gratuites, sont de plus en plus nombreux. Mais le miracle ne dure jamais longtemps : au bout de quelques jours le serveur devient inaccessible.

mag254
Interface du Mag 254

Plus simplement, de nombreuses offres fleurissent sur Ebay, pour faire vivre un boitier IPTV (IPTV Subscription). Mais là encore, suivant la qualité du serveur et de la connexion internet, on peut facilement louper le but de la victoire et le score du 1er tour de l’élection présidentielle. Il vous faudra débourser une quinzaine de dollars par mois. Un essai préalable gratuit de quelques heures est recommandé pour vérifier l’interface et les chaînes proposées.

En Amérique du nord, un Français de New-York avait lancé Voilà TV en 2013, un boitier connecté qui proposait toutes les chaînes de la TNT. Malheureusement cette offre a aujourd’hui disparu, tout comme Francovox, lancé par un Français de Montréal.

Les autres solutions

Si vous disposez d’une résidence et d’une télévision en France, une autre solution consiste à installer une Slingbox sur le boitier TNT de votre opérateur en France, et de le relier à internet. Depuis le Canada, et partout dans le monde, vous pourrez accéder par internet à votre Slingbox.

Pour ceux, qui vivent dans l’est de l’Amérique du nord, et qui sont prêts à installer une grosse soucoupe (1 à 2 mètres de diamètre) sur leur terrain, il sera possible de relier cette majestueuse antenne sur un décodeur Fransat acheté dans l’Hexagone, et de la relier à une télévision multistandard qui décode le PAL. En effet, les signaux de la TNT par satellite (Fransat), débordent dans l’est de l’Amérique du nord, et sont captables avec une grosse soucoupe. De plus, l’accès à ces chaînes numériques et en HD est gratuit.

Enfin , si le « replay » ne vous fait pas peur, les chaînes de télévision mettent sur YouTube, gratuitement et légalement, une foultitude d’émissions d’information, comme Cash Investigation par exemple. À partir d’une télévision intelligente ou d’un boitier IPTV qui dispose de l’application YouTube, il sera facile de regarder une bonne émission en famille.

Et la Télé dans tout ça ?

Les cablo-opérateurs canadiens semblent impuissants devant l’explosion de la télévision par IP. Les télévisions francophones diffusant des émissions françaises sont peu nombreuses : RDI (Radio-Canada) et TV5 Canada diffusent, en version raccourcie de 30 minutes, le JT de 20h de France 2. France Ô Saint-Pierre-et-Miquelon, France 24 et Planète + sont disponibles sur abonnement. C’est difficilement compréhensible pour France 24 (NDLR). Les programmes de France Ô sont tronqués au Canada pour les émissions avec droits, c’est-à-dire les matches de « foot », si prisés des Français.

Il y a plusieurs années, les Italiens de Montréal, par la voix de Giovanni Rapana, délégué au Conseil des Italiens de l’étranger, se sont battus pour que la RAI soit intégrée à l’offre d’abonnement des cablo-opérateurs. Ce fut chose faite en juin 2005. À quand le même combat des Français pour obtenir France-Télévision ?

De leurs côtés, les élus français de l’étranger, de droite comme de gauche, ont interpellé à plusieurs reprises les autorités françaises et TV5, pour que l’offre d’émissions françaises soit plus étoffée et la géolocalisation levée pour les émissions d’information. En juillet 2015, le conseiller consulaire de Toronto, Marc Cormier, a rédigé un rapport sur l’accès à la télévision française depuis l’étranger, et il propose des solutions régulièrement sur son blog. Le député Frédéric Lefebvre a rédigé une proposition de loi en 2014, visant à permettre la diffusion en télévision de rattrapage, en France et à l’étranger, des œuvres coproduites par les chaînes de télévision françaises.

Il y a fort à parier que ce dossier, qui fait l’unanimité à gauche comme à droite, sera au cœur des préoccupations des 2,5 millions de Français de l’étranger, lors des prochaines échéances électorales. D’autant que bon nombre d’entre eux payent la redevance en France avec leur résidence secondaire…

En attendant, les bons tuyaux continuent de s’échanger sur internet. N’hésitez pas à commenter cet article!

Nous avons recensé les accès aux chaînes de télévision françaises et aux émissions sur YouTube (listes non exhaustive et en cours d’amélioration) :

Le cas de Netflix n’a pas été traité dans cet article car il s’agit de VOD et non de télévision.

 

2 Réponses

  1. David
    David at |

    Je suis d’accord avec Nicolas!

    Voici un GUIDE COMPARATIF des meilleurs VPN pour l’étranger. https://www.vpnmag.fr/vpn-pays/

    Reply
  2. Nicolas
    Nicolas at |

    Si vous souhaitez regarder la télé française comme en France, prenez un bon VPN. Personnellement, sans faire de pub mais le service le mérité, j’utilise ActiVPN. Voici le lien de leur site : https://activpn.com/fr/ , pour 3€ /m on peut connecter jusqu’à 5 ! périphériques..

    Reply

Laisser un commentaire