Slam : Jocelyn Dorangeon remporte le concours de la FFQF

Jeune clameur originaire du Périgord, Jocelyn Dorangeon a remporté le 8e concours national de slam, organisé à Paris par la Fédération France-Québec Francophonie. Il se produira bientôt sur les scènes québécoises de la discipline.

Par Romain Lambic

La Fédération France-Québec Francophonie (FFQF) a organisé le 25 avril à Paris la finale de son 8e concours national de slam, baptisé « Vive la parole libre ! ». L’organisateur rappelle que cette compétition « invite les amoureux de la langue française, des mots et de la poésie, de tout âge et de tout horizon, à déclamer rythmiquement sur scène un texte original mettant en valeur la francophonie ».

Cette année, le concours a été organisé dans le cadre de l’opération « Dis-moi dix mots sous toutes les formes », chapeauté par le ministère français de la Culture. Il s’agit d’une opération de sensibilisation à la langue française, invitant les francophones du monde entier à composer des textes, des musiques ou des films dans lesquels l’un de ces dix mots apparaissent : tracé, phylactère, signe, arabesque, gribouillis, cursif-ve, coquille, rébus, logogramme et composer. Les neufs finalistes du concours de slam devaient utiliser durant le premier tour au moins deux mots de cette liste dans leur texte, mais également évoquer le Québec. Quatre slameurs ont été sélectionné pour un second passage (libre).

C’est finalement Jocelyn Dorangeon, artiste originaire du Périgord, qui remporte le 8e concours de slam de la FFQF, grâce à deux textes parfaitement maîtrisés et rythmés, l’un autour des animaux et l’autre composé avec la sonorité « –sans » sous toutes ses formes. Il remporte un voyage pour le Québec, où il pourra notamment se produire sur différentes scènes locales.

Retrouvez ici l’entrevue avec l’artiste.

Le concours, organisé sous le haut-patronage de Dominique Rousseau, président de la FFQF, était animé par Pilote le Hot, slameur français depuis les années 1990 et consultant international pour la Fédération française de slam. La soirée était également marquée par la performance de Marc-Antoine Bolduc, invité spécial du concours. Jeune adulte autiste âgé de 21 ans, il pratique le slam depuis quatre ans et s’est déjà produit sur plusieurs scènes québécoises.

Laisser un commentaire