« Les secteurs d’avenir » au coeur des échanges France-Québec

À l’occasion de la visite officielle du Premier ministre québécois en France, plusieurs ententes entre institutions, entreprises et centres de recherche français et québécois ont été signées, mercredi 7 mars à la Chambre de commerce et d’industrie de Paris IDF (CCI). La Déléguée générale du Québec à Paris, Line Beauchamp, en parfaite maîtresse de cérémonie, a conduit le bal de ces annonces partenariales, tradition des visites alternées des premiers ministres québécois en France.

Par Benjamin Boutin, Collaboration spéciale

L’économie circulaire et l’intelligence artificielle étaient à l’honneur. Visiblement, la coopération économique franco-québécoise évolue vers ce que le Secrétaire d’Etat français, Jean-Baptiste Lemoyne a qualifié de « nouvelle économie » et de « secteurs d’avenir ». Les échanges de bonnes pratiques, d’expertise et de savoir-faire en matière d’environnement et d’économie circulaire seront désormais favorisés par un partenariat conclu entre l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire basé à Montréal d’une part et le Centre International de Ressources et d’Innovation pour le Développement Durable, situé à Saint-Etienne, de l’autre. Par cet accord de coopération, le Québec rejoint le Réseau international de plateformes de l’économie circulaire.

Derichebourg, du Québec à la France

L’entreprise française Derichebourg Environnement, implantée à Montréal et Gatineau depuis janvier 2016, a annoncé que son partenariat avec le québécois Effenco, en vigueur depuis octobre 2016 dans la province, visant à réduire les GES de ses véhicules, allait s’étendre en France. Le déploiement de la technologie hybride-électrique novatrice, Active Stop-Start, permettant de rendre sa collecte des déchets plus responsable, se fera en concertation avec ses clients actuels ou lors du développement de l’entreprise sur de nouveaux marchés.

« Nous travaillons régulièrement avec des entreprises locales innovantes qui nous permettent d’améliorer les performances, notamment écologiques, de notre flotte. La technologie Active Stop-StartMC d’Effenco a fait ses preuves au Québec et nous sommes heureux d’étendre notre partenariat en France. », a indiqué Thomas Derichebourg, Président de Derichebourg Environnement.

Échanges numériques en vue

La valorisation des données, l’intelligence artificielle, la génomique et l’accompagnement des jeunes pousses ont également fait l’objet d’accords qui porteront sur la recherche et le développement d’affaires. Philippe Couillard a profité de l’occasion pour annoncer la tenue au Québec à l’automne 2018 d’une grande conférence internationale sur les implications sociales et sociétales de l’intelligence artificielle.

De plus, le premier ministre a annoncé que le Gouvernement du Québec soutiendra l’accompagnement, pour de courts séjours, de 50 startups québécoises en France, par le biais d’un parcours numérique Québec-France. Cette initiative permettra également à 50 startups françaises de visiter le Québec et donc de faciliter le maillage d’entreprises.

« La relation franco-québécoise n’est pas une nostalgie, mais une envie »

Dans le contexte de l’entrée en vigueur provisoire de l’AECG, les autorités françaises et québécoises ont parlé d’une même voix pour souligner les opportunités d’affaires nouvelles que cet accord allait ouvrir pour les petites et les moyennes entreprises, particulièrement dans les domaines des normes et des certifications.

Les écoles de commerce Hec Montréal et ESCP Europe ont officialisé la mise en place d’un double diplôme en gestion, ce qui concorde avec l’objectif affirmé par le Premier ministre Couillard et le Président Macron d’ouvrir davantage les grandes écoles françaises aux étudiants québécois.

Jean-Baptiste Lemoyne, rappelant qu’il avait été stagiaire au ministère des Relations internationales et de la francophonie du Québec, a considéré que « la relation franco-québécoise n’est pas une nostalgie, mais une envie », celle d’aller ensemble à la conquête du XXIe siècle et de développer « des relations économiques teintées d’éthique ». Le Premier ministre québécois a quant a lui insisté sur l’importance « que nos jeunesses se fréquentent » et que « nos régions, en France et au Québec, participent pleinement à l’élan des nouvelles technologies ».

(crédit photo: Benjamin Boutin – Crédit photo de Une: Patrick Lachance – MCE))

Les partenariats conclus aujourd’hui se détaillent comme suit :

Organisations québécoises Organisations françaises Ententes de partenariat
Aéro Montréal Groupement des Industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS) Entente de collaboration visant la veille conjointe, en vue d’échanges sur les offres et besoins des partenaires, sur les occasions de prendre part à des projets et programmes internationaux et locaux, sur les formations, conférences, séminaires, et journées de coopération, ainsi que sur les opportunités de rapprochement entre entreprises françaises et québécoises, dans le but de soutenir la consolidation de leurs chaînes d’approvisionnement respectives.
Centech Creative Valley Mise en œuvre de collaborations bilatérales visant à favoriser l’échange de meilleures pratiques en matière d’accompagnement de startups. Grâce à ces collaborations, les entreprises françaises et québécoises pourront bénéficier d’un accompagnement personnalisé et être soutenues dans leurs démarches de développement de produits. D’ici trois ans, c’est près d’une vingtaine d’entreprises qui pourraient profiter de programmes d’échange et de soutien à l’implantation.
Centre de recherche industrielle du Québec Laboratoire central des industries électriques Convention de collaboration s’inscrivant dans le contexte de la mise en œuvre de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne et visant à créer un pont entre les entreprises et les centres techniques, incluant les laboratoires de tests et d’essais européens et canadiens reconnus, afin d’aider les PME québécoises et françaises à maîtriser davantage les mécanismes d’acceptation de produits pour les directives RoHS et DEEE, et la veille réglementaire.
Centre de recherche industrielle du Québec Laboratoire National d’Essais et de métrologie Convention de collaboration s’inscrivant dans le contexte de la mise en œuvre de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne et visant à renforcer le pont entre les entreprises et les centres techniques, incluant les laboratoires de tests et d’essais européens et canadiens reconnus, afin d’aider les PME québécoises et françaises à maîtriser les mécanismes d’acceptation de produits pour les directives concernant les dispositifs médicaux et accessoires automobiles.
Centre de recherche industrielle du Québec Centre technique des industries mécaniques Convention de collaboration s’inscrivant dans le contexte de la mise en œuvre de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne et visant à créer un pont entre les entreprises et les centres techniques, incluant les laboratoires de tests et d’essais européens et canadiens reconnus. Ainsi, les PME québécoises et françaises seront en mesure de maîtriser davantage les mécanismes d’acceptation de produits dans le domaine des machines.
DigiHub Shawinigan Plaine CoWorking Entente de partenariat visant à mettre à profit l’expertise de leur écosystème afin d’aider leurs entreprises dans leur développement de produits et d’affaires à l’international, ainsi que dans la mise en relation avec des partenaires, investisseurs et donneurs d’ordres qualifiés, et les former aux réglementations locales.
Écotech Québec NEXA – Île de la Réunion Entente-cadre visant la structuration des filières de l’économie circulaire, l’accompagnement à la transformation des entreprises, l’échange de pratiques et la création de projets pilotes, tels que la symbiose industrielle, à l’Île de la Réunion.
Effenco Derichebourg Entente de partenariat commercial visant l’adoption, sur la flotte française de Derichebourg, de la technologie d’Effenco, une technologie visant à augmenter l’efficacité énergétique des véhicules lourds. Afin de développer le marché européen, Effenco ouvrira un bureau de vente en France. Les ventes sont estimées à 8 millions de dollars la première année (2018-2019). Quatre emplois à temps plein seront créés au Québec.
Fonds de recherche du Québec Centre national de la recherche scientifique Déclaration d’intention commune relative aux unités mixtes internationales de recherche basées au Québec et en France.
Fonds de recherche du Québec – Santé Institut national de la santé et de la recherche médicale Déclaration d’intention commune visant à réaliser des activités et des projets collaboratifs conjoints, notamment en matière de soutien à la recherche de pointe, de programmes d’échange étudiant entre le Québec et la France, de publication et de diffusion du savoir en français, et de réflexion stratégique sur le soutien public à la science et à l’innovation.
Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire Centre international de ressources et d’innovation pour le développement durable Entente de partenariat visant la création d’un guichet unique sous forme de plateforme Web vouée au développement de l’économie circulaire au Québec.
IVADO Atlantic 2020 Entente visant à favoriser les mobilités professorales et étudiantes et la collaboration internationale de recherche fondamentale et appliquée. Cette convention de partenariat a pour but de développer des programmes d’échanges annuels et pluriannuels. Cela comprend des échanges de personnels et la participation à des activités de recherche communes dans le domaine des données massives.
IVADO DATAIA Protocole d’accords visant à favoriser les mobilités professorales et étudiantes et la collaboration internationale de recherche fondamentale et appliquée. Ce protocole renforcera les partenariats scientifiques entre le Québec et la France. Ce renforcement passera par l’organisation de programmes communs de recherche visant le développement socialement responsable de l’intelligence artificielle ainsi que la préparation conjointe d’événements de maillage dans diverses disciplines technologiques et sociales.
Génome Québec GIP Genopole Entente visant la mise en lien des chercheurs français et québécois autour d’un projet génomique axé sur les profils génomiques (génomes entiers) de familles fondatrices-fondées. Cette entente met en place une série d’échanges formels afin d’étudier la possibilité de mettre en œuvre ou de soutenir des collaborations entre les deux organisations ou entre les acteurs et les parties prenantes participant à leurs activités, dans le domaine de la génomique et des sciences ohmiques.
Génome Québec Centre d’énergie atomique Entente visant la réalisation d’un premier projet génomique axé sur les profils génomiques (génomes entiers) de familles fondatrices-fondées françaises et québécoises, en favorisant l’identification de variations génétiques potentiellement récentes et délétères. Les deux organisations souhaitent collaborer à l’avancement des connaissances dans le domaine de la génomique humaine.
HEC École supérieure de commerce de Paris (ESCP) Entente visant la mise en place d’un double diplôme aux études supérieures. Les étudiants admis des deux institutions pourront ainsi obtenir le Master in Management Grande École de ESCP et la Maîtrise en gestion de HEC Montréal.
Le Camp Creative Valley Convention de partenariat visant à faciliter l’échange de meilleures pratiques pour l’accompagnement de startups en plus de simplifier le développement d’affaires des entreprises québécoises et françaises qui souhaitent étendre leur marché sur les territoires du Québec et de la France. 
L’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale HEC Montréal Paris & Co Collaboration pour l’accueil et l’atterrissage de part et d’autre des startups entre les deux organisations. Par l’entremise de cette entente, HEC Montréal et Paris & Co s’engagent à offrir réciproquement une « piste d’atterrissage » et un espace de travail pour les startups issues des deux organisations.
Québec International Rennes métropole, Saint-Malo agglomération, Destinations Rennes, Chambre de commerce et d’industrie Ille-et-Vilaine Protocole de collaboration visant la poursuite et le développement de collaborations entre les acteurs économiques, académiques et culturels de Québec et de Rennes Saint-Malo. Les partenaires se fixent comme objectif de :
– développer l’échange d’informations économiques et scientifiques entre les territoires;
– et de favoriser la mise en relation des filières et entreprises provenant du Québec et de Rennes Saint-Malo, notamment par l’organisation de missions.
Réseau Trans-tech Association française des Centres de ressources technologiques (AFCRT) Signature d’un accord de collaboration visant la coopération entre les deux réseaux et auprès des membres qu’ils représentent en vue de favoriser la mobilité des chercheurs, le réseautage et le développement de stages internationaux dans le domaine de la recherche appliquée.
Bridor   Annonce économique divulguant que le Gouvernement du Québec accorde au manufacturier innovant Bridor un prêt de 34 millions de dollars pour la réalisation d’un projet de 88 millions de dollars à Boucherville. Ce projet d’envergure, qui sera complété à la fin de l’année 2019, permettra l’intégration de nouvelles technologies afin de soutenir la croissance des activités de l’entreprise.
Data performers Keyrus Technology Co. Entente de coopération ayant pour objectif de réaliser des projets innovants communs et de concevoir et de développer des technologies axées sur l’intelligence artificielle. Celle‑ci devrait générer, au Québec, des retombées économiques de 4 millions de dollars pour les deux prochaines années.
Greybox Tivy Link Entente commerciale visant le lancement d’une plateforme numérique de santé globale relative aux aînés. Cette entente permettra la distribution, sur l’ensemble du territoire français, de la solution TakeCare, développée par Greybox, au bénéfice des clients de Tivy Link. Cette solution propose une approche individualisée pour maintenir les aînés actifs à la maison. Une entente réciproque permettra la distribution des solutions Majord’Home de TivyLink sur le territoire québécois. L’entente commerciale engendrera, d’ici trois ans, des ventes de plus de 24 millions de dollars et la création de 23 nouveaux emplois combinés.
Groupe Amik Amikash France Alliance visant la distribution de solutions de commerce en ligne pour les travailleurs autonomes ainsi que les entreprises de distribution de services sur les territoires québécois et français. Les ventes sont estimées à 500 000 dollars la première année et deux emplois à temps plein seront créés au Québec.
HEC Blue Factory Collaboration afin de faire progresser la compétitivité des régions respectives par des transferts de technologie et de connaissances et par l’accompagnement des startups à haut potentiel dont en intelligence artificielle.
HEC Ubisoft – Station F Entente visant l’accompagnement de startups québécoises numériques à haut potentiel à l’admission des programmes d’incubation chez l’incubateur Station F, le plus grand campus de startups de Paris. De plus, HEC Montréal accueillera les startups issues d’Ubisoft – Station F.
Le Camp Ubisoft Partenariat dédié à l’accompagnement des startups technologiques québécoises et françaises qui permettra de consolider la relation France-Québec par le biais d’échanges d’expertise et de savoir-faire entre le Camp et le leader mondial de jeu vidéo Ubisoft.

Laisser un commentaire