Ou se trouvent les Français de Montréal ?

Montréal, le 1er novembre – Selon les données de recensement 2016 de la Ville de Montréal, les Montréalais nés en Haiti (50 000) ont détrôné les Italiens (39 000), qui ont longtemps occupé la première place. Avec 40 000 ressortissants, les Algériens occupent la seconde place. Ces données concernent l’agglomération de Montréal de 600 000 habitants.

Si l’on considère la région métropolitaine de Montréal et ses quatre millions d’habitants, les Haïtiens continuent d’occuper la première marche du podium (75 700), suivis par les Français (56 800) et les Marocains (54 500).

La région métropolitaine de Montréal compte près d’un million d’immigrants, soit un-quart de la population totale. À Montréal, cette proportion frôle les 35%, et plus de 40% dans sept arrondissements (53% dans Saint-Laurent).

Par ailleurs, dans les arrondissements de Ville-Marie et du Plateau-Mont-Royal, plus d’une personne sur dix est un résident non permanent, c’est-à dire une personne née à l’étranger et détenant un permis de travail ou d’études, ou une personne revendiquant un statut de réfugié.

Les trois-quarts des Français dans quatre arrondissements

Les trois-quarts des Français de Montréal se concentrent dans les arrondissements du Plateau-Mont-Royal, de Rosemont–La Petite-Patrie, de Ville-Marie et de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Plus de 18 000 Français habitent dans la région métropolitaine de Montréal mais hors des limites de la ville.

Sans grande surprise, les Montréalais nés en France se concentrent dans quelques arrondissements. Ils occupent la première place des communautés nées à l’étranger sur le Plateau-Mont-Royal (6730), Outremont (1300), Rosemont–La Petite-Patrie (5015) et Verdun (1945).

Ils sont également présents dans les arrondissements suivants, ou ils occupent la seconde place des communautés: Le Sud-Ouest (1570), L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève (235), Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (2660), Ville-Marie (3410).

Montréal, premier poste consulaire d’Amérique du Nord

Si l’on se place maintenant du côté des inscriptions des Français sur les listes consulaires (de nationalité française et pas obligatoirement nés en France), Montréal reste le 1er poste d’Amérique du Nord, avec environ 70 000 Français inscrits pour la région de Montréal.

En 10 ans, le nombre de Français inscrits sur le registre consulaire de Montréal a quasiment doublé.

(crédit photo: Archives l’Outarde Libérée)

À lire aussi:

Les échéances électorales de 2017 dopent les inscriptions consulaires à Montréal

 

Laisser un commentaire