SciencesPo réaffirme les liens entre le Québec et la France

Montréal, le 22 avril – Pas de ralentissement en vue pour la coopération France-Québec en matière d’éducation. C’est la conclusion que l’on peut tirer de la séance d’information organisé par SciencesPo le lundi 23 avril à l’Anticafé LocaL. Animée par la manageure aux Affaires Internationales de l’école, Rivière Dufour, la séance donne aux potentiels futurs élèves la possibilité de poser toutes leurs questions.

Les échanges universitaires restent un des liens forts des échanges franco-québécois. En 2016, c’est plus de 10 000 jeunes français qui venaient s’installer au Québec, et ce malgré l’augmentation des frais de scolarité pour les ressortissants hexagonaux. Dans le sens contraire, le chiffre est moins élevé. Selon le Consulat général de la France à Québec, seulement « 1400 étudiants québécois ont fait le choix d’étudier en France chaque année ».

Malgré cette asymétrie, la France, et Sciences-Po en particulier, reste une destination d’intérêt pour les Québécois, à en juger par l’affluence de l’événement. En effet, plusieurs jours avant qu’il ait eu lieu, les organisateurs l’annonçaient déjà complet. Pour Philippe Chassé, étudiant québécois qui sera à Sciences-Po à partir de septembre, c’est en partie le statut de l’institution qui est attirante : « étudier en français dans l’une des écoles les mieux réputées du monde sera un privilège », a-t-il expliqué à l’Outarde Libérée sans oublier de mentionner son « amour pour la France ». De quoi laisser présager de beaux jours pour l’avenir de l’amitié franco-québécoise.

Séance d’information: 23 avril 2018 de 18h à 20h30 à l’Anticafé Local 2067 Crescent Suite 205 Montréal (Métro Peel)

(par Jacques Simon – crédit photo: SciencesPo Paris)

Laisser un commentaire