Sarkozy cède… partiellement

Montréal, le 21 mai – Nicolas Sarkozy est finalement revenu sur sa décision de ne pas mettre en place le vote par internet pour les Français de l’étranger. Mardi dernier, le bureau politique des Républicains a voté à l’unanimité en faveur d’un « compromis » sur la participation des Français de l’étranger à la primaire de la droite, qui se déroulera selon les lieux soit par un vote papier, soit par un vote électronique.

Cette fois-ci, Alain Juppé, François Fillon et Nathalie Kosciusko-Morizet assistaient au bureau politique.

Le député d’Amérique du nord, et candidat à la primaire, a qualifié « d’usine à gaz » le nouveau système proposé, et adopté à l’unanimité par le bureau politique.

Laisser un commentaire