Roland Lescure affrontera Frédéric Lefebvre le 17 juin pour le 2e tour

C’est finalement Frédéric Lefebvre qui affrontera Roland Lescure au 2e tour de l’élection législative en Amérique du Nord le 17 juin prochain. Si la qualification du candidat de La République en Marche ne faisait guère de doute au vu des résultats de l’élection présidentielle, la qualification du député sortant des Républicains (LR) était menacée par la dynamique des Insoumis.

Par Nathalie Simon-Clerc

mis à jour le 4 juin à 14h00

Sur des résultats partiels dans la circonscription, Roland Lescure réalise 57% des voix. La faible participation, autour de 25%, prive le candidat d’Émmanuel Macron d’une victoire dès le 1er tour (le code électoral prévoit qu’il faut réaliser 25% des inscrits et plus de 50% pour être élu au 1er tour). Il distance très largement ses adversaires. Avec 14%, le député sortant arrive en 2e position, suivi de Clémentine Langlois (Les Insoumis) avec 9,20% et Yan Chantrel (PS) avec 8,60% des voix. Damien Regnard rate son pari et réalise 2,5% des voix. En 2013, lors de sa première campagne, il avait fait près de 13% des voix. Le Front National de Denis Franceskin s’écroule avec 2,5% des voix.

La droite en Amérique du Nord est en décomposition. Frédéric Lefebvre perd huit points par rapport à son score de 2012, et Damien Regnard 10 par rapport à 2013. Alors que les candidats de droite réalisaient plus de 40% en 2012, ils n’ont rassemblé que 17% des votants hier. Le député sortant fait 8 points de moins que François Fillon il y a un mois.

La gauche ne fait guère mieux puisqu’elle a séduit 25% des électeurs (PS – Insoumis – EELV) alors que Corinne Narassiguin avait fait près de 40% des voix il y a cinq ans. Yan Chantrel, avec 10% des voix, fait presque jeu égal avec la candidate des Insoumis, grâce à sa campagne de proximité commencée très tôt. La candidate EELV prend quelques points précieux (3%) au candidat du PS.

Au Québec…

À Montréal, près de 20% des électeurs ont participé au scrutin. Roland Lescure écrase ses adversaires en réalisant 50% des voix. Il est suivi par Clémentine Langlois avec 17% des voix, puis de Frédéric Lefevbre avec 10,50% qui fait jeu égal ave Yan Chantrel. En 2012, la candidate du PS avait rassemblé 48% des électeurs, et Frédéric Lefebvre avait réalisé 17% des voix, mais il disposait d’une réserve de voix de 10 points, ce qui n’est pas le cas en 2017.

À Québec, Roland Lescure réalise 48% des voix, devant Clémentine Langlois (Insoumis) avec 15,50%, Frédéric Lefebvre (LR) avec près de 13% et Yan Chantrel (PS) avec 7,5%. La participation frôle les 30% dans la Capitale-Nationale.

Un 2e tour sans suspens

La tâche s’annonce ardue pour le député sortant, Frédéric Lefebvre, qui ne dispose pas de réserves de voix contrairement à 2012. Les tentatives de « macronisation » de sa campagne n’ont finalement pas fonctionné, les électeurs préférant souvent « l’original » à la « copie ». Son adversaire de droite, Damien Regnard, ne lui aura pris que 2 points.

La décomposition des partis de droite et de gauche, déjà observée lors de l’élection présidentielle, est aujourd’hui une réalité en Amérique du Nord, ou les électeurs semblent en passe de vouloir donner à Émmanuel Macron, le 17 juin prochain, un député de la République en Marche pour les cinq prochaines années.

(crédit photo: Archives l’Outarde Libérée)

À lire aussi:

Législatives 2017: les résultats du 1er tour au Québec (Montréal et Québec)

Les résultats complets et les réactions dans nos prochaines éditions.

9 Réponses

  1. saradarrigrand
    saradarrigrand at |

    Le taux de participation aurait pu être plus élevé si le vote par correspondance n’avait pas été bafoué. Faire plus de 320km par jour de vote n’est pas très facile à faire et a un certain coût (financier et fatigue), surtout lorsqu’il y a 4 jours de votes (2 pour les présidentielles et 2 pour les législatives). Donc oui, nous avons décidé de ne pas refaire tous ces kilomètres pour les législatives. Cependant, nous nous étions inscrits pour voter par correspondance. Mais ce vote n’a pas été très réfléchi lors de sa mise en place et le Ministère des Affaires étrangères nous a donc enlevé notre droit de vote comme je l’ai décrit dans cet article : http://www.les-aventures-de-la-famille-bourg.com/2017/06/francais-de-letranger-peut-on-voter-pour-les-legislatives/.

    Reply
  2. Carlos
    Carlos at |

    Mes compatriotes me font de la peine, en arriver à 50% pour en marche. C’est à se demander si les expatriés aime encore leur pays. Rdv dans 5 ans pour constater que l’on peu encore faire pire que sarkollande.

    Reply
    1. Ben Boukhatem
      Ben Boukhatem at |

      Vos compatriotes sont très intelligents et visionnaires. Ils ont compris que le changement est en marche et ils ne font que l’accompagner. Je les félicite en leur disant BRAVO !

      Reply
  3. P V
    P V at |

    comment ça se fait qu’on a pas ces résultats seulement après que les métropolitains ont voté ???

    Reply
  4. OLIVIER
    OLIVIER at |

    Les resultats seront officiels quand ?

    Reply
  5. Fred
    Fred at |

    Quelle est votre source d’informations ?

    Reply

Laisser un commentaire