Rififi à gauche ! Brigitte Sauvage écartée d’un troisième mandat

Les chicanes de famille ne semblent pas uniquement réservées à la droite montréalaise. Au lendemain de l’élection des Conseillers à l’Assemblée des Français de l’Étranger, la gauche canadienne se déchire sur les réseaux sociaux : la défection d’une élue de gauche aurait barré la route d’un troisième mandat à Brigitte Sauvage.

Figure de la gauche locale, Brigitte Sauvage ne fera pourtant pas de troisième mandat à l’Assemblée des Français de l’Étranger (AFE). Amère, elle dénonce sur les réseaux sociaux le vote blanc d’une « élue qui ne savait même pas ce que c’était que l’Assemblée des Français de l’Étranger il y a six mois » et un « élu PS (qui) n’accepte pas le vote interne de son parti et s’inscrit sur une autre liste dite de gauche ». En effet, Daniel Brignoli avait préféré rejoindre la liste des Indépendants (à tendance Modem), pour protester contre sa mise à l’écart de la liste de gauche (voir notre article du 13 juin).

Mais c’est également Nathalie Bonneu, élue consulaire de Québec, que l’ancienne élue à l’AFE accuse d’avoir voté « blanc ». Brigitte Sauvage dénonce même des membres du Parti socialiste de Québec, d’avoir incité Nathalie Bonneu à se détourner de la liste de sa famille politique. Les élus socialistes du Canada semblent contester l’omniprésence des élus montréalais aux places d’éligibles. Une sixième voix à la liste de Yan Chantrel aurait effectivement permis l’élection de Brigitte Sauvage, au détriment de François Lubrina (1).

La liste de Yan Chantrel rassemble néanmoins cinq voix, dont l’une reste mystérieuse. Il pourrait logiquement s’agir de celle de Philippe Molitor, mais on connaît les relations tendues entre le leader de la liste soutenue par le Front de Gauche, et les responsables socialistes locaux. Il pourrait aussi avoir voté « blanc ». Il n’a pas souhaité commenter l’élection et son vote.

À droite, l’UMP apaisée a fait le plein de ses quatre voix, et gagné un siège. Les Indépendants n’ont pas réussi à rallier le vote de Séverine Boitier, écartée de la liste, dont ses proches disent qu’elle aurait voté « blanc ». Quant à Yves Saliba, fidèle à sa logique apolitique, il n’a finalement pas rallié la liste de François Lubrina, et a sans doute voté « blanc » également. Ce vote aurait pu coûter un troisième mandat à l’élu AFE sortant, qui a décidément été sauvé doublement par la gauche : par la fausse liste de gauche de Sophie Mohsen d’une part, et par la défection d’une élue socialiste de Québec d’autre part.

Les « ralliements » seront-ils récompensés par un poste de vice-président du Conseil consulaire de Montréal ? Réponse mercredi.

(1) La méthode de la plus forte moyenne : 1 siège pour l’UMP et le PS au premier décompte, puis attribution des deux autres sièges aux plus fortes moyennes restantes, soit 3 pour les listes PS, Lubrina et Indépendants. En cas d’égalité, les deux sièges auraient été attribués aux plus jeunes candidats, excluant François Lubrina.

10 Réponses

  1. arkarchangel
    arkarchangel at |

    Au final, le vote n’est-il pas sensé être secret ? En balancant des noms sur la place publique, certains/certaines ne violent-ils pas la loi au profit de l’émotion et du réglage de compte interne. Le vote est fait. Il risque de toute façon d’être annulé via l’annulation des élections consulaires et puis même c’est fait. Réglez vos comptes en interne si nécessaires et pas sur la place publique .

    Reply
  2. Electeur
    Electeur at |

    Ceux qui ont écarté Mme Sauvage, c’est le PS qui l’a mise en tête de liste aux élections CC pour profiter de son implication locale et l’ont écarté pour les AFE pour les magouilles d’appareil dont M Chantrel semble être spécialiste, en bon apparatchik PS

    Reply
  3. Bertrand
    Bertrand at |

    Ceux qui connaissent les dessous de la vie politique française locale savent bien que Philippe Molitor n’aurait jamais voté pour la liste de gauche. Si Saliba, Bonneu et Molitor ont voté blanc, pour qui a donc voté sainte Severine?

    Reply
  4. Alexis R.
    Alexis R. at |

    Mais quelle pitrerie cette élection ! Alors on est en train de jouer à la devinette pour savoir qui a voté pour qui ? Mais dans n’importe quel autre mandat, les élus ont des comptes à rendre à la population, et on sait pour quoi et pour qui ils ont voté ! Dévoilez-vous mesdames et messieurs les élu(e)s ! Vous détenez vos mandats du peuple, vous devez rendre des comptes !

    Reply
  5. Georges Mosser
    Georges Mosser at |

    Pour une oie l’Outarde fait preuve d’une belle imagination !…
    Amicalement,
    Georges,

    Reply
  6. mistermenilmuche
    mistermenilmuche at |

    Ce n’est pas parce que c’est fête qu’il faut abuser du blanc. Hier matin, mon épouse n’en comptait que trois ici http://transatlantiques.wordpress.com/2014/06/22/resultats-afe/

    Reply
    1. Loulou
      Loulou at |

      Ahhh ce ménilmachin, il en rate pas une pour renvoyer le lecteur vers son blog FDG! Nan mais allez donc faire votre pub ailleurs. And get a life!

      Reply
      1. mademoiselletitam
        mademoiselletitam at |

        Le « ménilmachin » en question renvoie vers un billet que j’ai écrit. Parce que, pas d’bol « Loulou », ce blogue a deux têtes et quatre mains. Alors oui, je sais, ça défrise les gens que des femmes puissent aussi écrire, mais le fait est que Soir Américain est mon bébé. Et qu’il n’est pas Front de Gauche. Quand on critique, on se renseigne, histoire de ne pas passer pour un idiot militant.

      2. Loulou
        Loulou at |

        Se renseigner sur votre blog partisan?? Mais inutile de se renseigner, vous polluez tous les forums dédiés à la communauté française. Vous savez, le besoin inassouvi de reconnaissance, ça se soigne! Quant au faux procès féministe à deux balles, je vois pas le rapport…

      3. arkarchangel
        arkarchangel at |

        Je valide Loulou, il est plus que temps que ces deux là cessent d’intervenir partout tout le temps, on essayant constamment de tirer la couverture à eux.

Laisser un commentaire