Richard Yung s’inquiète de la qualité de service rendu aux non-résidents

Le sénateur Richard Yung s’inquiète de la qualité de service rendu aux non-résidents fiscaux, ayant à communiquer avec les services de Noisy-le-Grand. En effet, la Cour des comptes, qui a effectué un contrôle de la direction des résidents à l’étranger et des services généraux (DRESG) en 2013 et 2014, a relevé « la faible qualité des services rendus aux non-résidents ». Il a posé une question au gouvernement le 26 janvier dernier.

Selon le sénateur Yung, « les chiffres parlent d’eux-mêmes : de 2011 à 2013, seulement 25 % des appels téléphoniques ont été traités, ce qui représente moins de 100 000 appels sur 400 000 ; sur un mois, ce taux n’a jamais dépassé les 50 %. Pour ce qui concerne les courriels, moins d’un sur deux est traité dans les cinq jours et le stock de messages non traités dépasse parfois les 10 000. » Le sénateur des Français de l’étranger déplore également que la télédéclaration ne soit pas proposée aux non-résidents fiscaux.

Le gouvernement assure que la totalité des courriels sont traités, et précise que plusieurs mesures ont été prises en 2015 :

  • Un nouvel outil de messagerie électronique a été mis en place, permettant d’accélérer le traitement des courriels,
  • Des travaux de mise en place d’un serveur vocal interactif avec messages conclusifs pour l’accueil téléphonique sont actuellement menés, la livraison étant prévue au cours de l’été 2016,
  • La prochaine étape de la modernisation de l’accueil à distance sera la mise place, en principe courant 2016, d’un nouvel outil intégré de messagerie et de téléphonie

Laisser un commentaire