Richard Yung sceptique sur l’exil des forces vives

Dans sa dernière lettre d’information, le sénateur socialiste des Français de l’étranger Richard Yung, se dit sceptique sur la création d’une commission d’enquête sur l’exil des forces vives de France, initiée par le député UMP Luc Chatel. Il ajoute qu’il s’inscrit « en faux contre le postulat « décliniste » sur lequel repose cette initiative lancée par Luc Chatel et plusieurs de ses collègues UMP. » Selon lui, ces assertions relèvent du fantasme, et traduisent une vision négative de l’expatriation dans un monde globalisé. Il prête aux initiateurs de la proposition, l’intention d’établir un impôt lié à la nationalité, et de retirer la nationalité française « à ceux de nos concitoyens établis à l’étranger qui ne rentrent pas en France à l’issue d’un certain délai. »

Une réponse

  1. Gérard DECLERCK
    Gérard DECLERCK at |

    La BONNE POLITIQUE, même socialiste, c’est avant tout de connaître et comprendre le peuple. Alors avant de s’en convaincre il serait bon qu’il consulte les statistiques des pays sollicités par nos citoyens désespérés d’être, pour survivre, contraints de quitter pays, familles etc….De toute manière il ne suffit pas de fermer les yeux pour ne pas voir la vérité.

    Reply

Laisser un commentaire