Rencontres artistiques croisée entre la France et le Québec pour le 150e du Canada

La société d’art et d’histoire de Beauport (SAHB) présente l’exposition multidisciplinaire « Origines et métamorphoses », célébrant la contribution des immigrants dans la construction du Canada. Sept artistes, dont trois français, sont invités à investir les Maisons Girardin et Tessier-dit-Laplante, du 3er juin au 1er octobre 2017. Le vernissage a lieu le 1er juin à la maison Tessier-dit-Laplante à 17h30.

Par Jannick Ursulet, collaboration spéciale

« Origines et métamorphoses » permet d’explorer l’ADN du Canada, terre d’accueil constituée d’une mosaïque culturelle s’enrichissant des vagues migratoires successives. Grâce aux liens privilégiés entre la France et la Québec, nombre de français s’y sont installés pour poursuivre leur carrière ou encore trouver une nouvelle voie.

Le Canada, s’inventer ou se réinventer ; fantasme ou réalité ?
Installé au Québec depuis 2011, Adrien Bobin est tailleur de pierre. C’est avec enthousiasme qu’il poursuit sa carrière en réaffirmant sa vision du métier. « Ici, la dimension artistique est très présente contrairement à la France, où la sculpture est un corps de métier différent. Je suis et reste un artisan,  ayant plus à cœur de transmettre et de partager mon savoir-faire que de créer des œuvres.
 
Le Canada perpétue aussi la tradition de terre de tous les possibles. Les vocations artistiques naissent et s’affirment à l’image de Marie-José Gustave et Julien Lebargy, deux Français installés au Québec depuis plus d’une décennie.

« En cette période charnière, comment ne pas évoquer cette confrontation entre origines et migrations, entre frontière et liberté. Si c’est le rôle des artistes d’éveiller les consciences, c’est bien à nous tous canadiens, de continuer à écrire avec fierté l’histoire de notre pays comme terre d’accueil. » Anne-Yvonne Jouan



D’origine guadeloupéenne, c’est à Montréal que Marie-José Gustave se révèle en tant qu’artiste. Sculpteure de papier, elle tricote, crochète et fait de la vannerie. Marie-José présente des installations en fil de papier et céramique reliant ses origines ultramarines à sa vie de citoyenne canadienne.
« Ce que je trouvais intéressant dans le projet était le fait que l’on donne la parole aux immigrants dans le cadre de célébrations de la construction du Canada. Une façon de reconnaitre les multiples contributions des immigrants au-delà des sphères économiques ou sociales. »

Quant à Julien Lebargy, il s’impose comme artiste touche-à-tout (sculpture, photo, vidéo…). Il met en scène une installation sonore et sculpturale nourrie des échos fictifs ou réels, des autres artistes en résidence, afin d’illustrer la constitution de la fédération du Canada via le prisme de chaque province.

Andrée Bélanger (1) et Andrée Belanger (2) sont québécoises et forment, pour l’occasion, un duo éphémère. De son séjour en France (2 ans et demi), Andrée Belanger (2) rapporte un film expérimental relatant sa condition d’artiste québécoise « made in France ». Effet miroir et réciprocité garantis !

On retrouve également, les photographies de Nytha Oronga et les installations de Véronique Sunatori.

Le vernissage du 1er juin dernier en compagnie des artistes, de l’équipe de la SAHB. d’Alupa Clark, député fédéral et Raymond Bernier député provincial.

Anne-Yvonne Jouan, coordonnatrice inspirée
Française, installée au Canada depuis 2006, Anne-Yvonne Jouan rejoint la SAHB fin 2014. « Origines et métamorphoses » est sa 3e exposition. Enthousiaste et impliquée, Anne-Yvonne souhaitait inscrire Beauport dans la programmation officielle de Canada 150. Pari gagné pour la SAHB qui obtient le soutien du projet au niveau Fédéral. Une belle récompense pour l’équipe de la SAHB, passionnée d’art et d’histoire !
sahb.ca

Laisser un commentaire