En Marche Montréal et Renaud Dutreil s’adressent aux Français de l’étranger

En Marche Montréal organisait samedi 8 avril une visio-conférence avec Renaud Dutreil, ancien ministre de Jacques Chirac, soutien politique d’Emmanuel Macron. Pour l’occasion, le Pourvoyeur, siège du mouvement citoyen, accueillait environ 80 personnes venues écouter les propos de l’ancien ministre et député, mais aussi poser leurs questions en tant que Français de l’Etranger. Roland Lescure, très récemment démissionnaire du poste de chef des placements et vice-Président de la Caisse de Dépôt et Placement du Québec (CDPQ), était présent pour poursuivre « visiblement »  son engagement politique.

Par Cédrelle Eymard

Renaud Dutreil, fondateur de « la droite avec Macron », a comparé le mouvement En Marche à ce qu’il a aidé à créer, en son temps, et qui est devenu plus tard l’UMP. La différence, selon lui, réside en la volonté de réunir plus largement que l’ancien parti de droite. « La démarche d’Emmanuel Macron est beaucoup plus large car elle s’adresse à l’ensemble des progressistes et non simplement le centre et la droite comme a pu faire l’Union en Mouvement et l’UMP. » L’ancien ministre chargé des PME s’est engagé auprès d’Emmanuel Macron parce qu’il estime que les partis « Parti Socialiste et Les Républicains sont de vieux partis, épuisés » et qu’il est « dépassé de se demander s’il faut suivre la droite ou la gauche ». Après une conférence de presqu’une heure, quelques français ont posé leurs questions à Renaud Dutreil tout d’abord, puis au mouvement montréalais, une fois la visio-conférence terminée.

Répondre aux Français de l’étranger

En tant que Français de l’étranger, il est certain que les préoccupations s’avèrent légèrement différentes, des demandes particulières, qui se sont ressenties lors du questions-réponses. Une préoccupation notamment, la CSG-CRDS, redevable par les Français de l’étranger alors qu’ils ne sont affiliés à aucun régime français de protection sociale. Le programme spécifique d’Emmanuel Macron pour les Français de l’étranger était donc très attendu. Il y est question d’ailleurs de « revoir le régime d’assujettissement à la CSG-CRDS pour les français de l’étranger, de faciliter l’accès à la Caisse des Français de l’étranger et de revoir son fonctionnement ». Concernant le système scolaire, entre autres, « redéfinir les critères d’attribution des bourses scolaires ». Enfin, faciliter le retour en France de ces Français de l’étranger. Renaud Dutreil a en effet souligné ses compatriotes de l’étranger, « ambassadeurs de la France à l’étranger », étaient « aussi Français que les autres » alors qu’ils étaient considérés souvent comme « des étrangers » par les Français de France.

Roland Lescure, l’un des animateurs d’En Marche Montréal

Roland Lescure « visiblement » engagé

L’ex-numéro deux de la CDPQ, Roland Lescure, engagé depuis plusieurs mois au sein du mouvement En Marche Montréal, a rapidement pris la parole lors de la visio-conférence. Celui qui a décidé de laisser sa vie professionnelle pour s’engager politiquement auprès d’Emmanuel Macron a participé aux questions-réponses, ravi de soutenir librement l’ancien ministre. Il a également poussé les participants à aller voter dans deux semaines. Rappelons que les Français d’Amérique du Nord sont appelés à voter les samedis (et non le dimanche) 22 avril et 6 mai 2017.

Entrevue exclusive avec Roland Lescure, réalisée par Cédrelle Eymard:

Le programme d’Émmanuel Macron pour les Français de l’étranger: en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/

Laisser un commentaire