Record d’affluence pour le MBAM en 2017

Montréal, le 22 janvier –  Pour une troisième année dans son histoire, le Musée des Beaux Arts de Montréal (MBAM) franchit la barre du million de visiteurs. Le MBAM attribue cette importante croissance à des expositions qui ont séduit le public, à des projets rassembleurs s’inscrivant dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, à son offre accrue d’activités culturelles et éducatives, ainsi qu’au développement d’initiatives novatrices en mieux-être, qui lui ont permis d’ouvrir ses portes à davantage de publics.

Le Musée compte également 121 300 membres VIP qui permettent de soutenir ses activités. Ce chiffre place le MBAM en tête des musées canadiens ayant le plus grand nombre d’abonnés et au 7e rang des musées nord-américains selon l’Association of Art Museum Directors.

« 1 323 837 mercis à nos publics venus si nombreux en 2017. Un an après l’inauguration du Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein, ses nouvelles galeries et ses nouveaux espaces éducatifs furent particulièrement achalandés en 2017. La programmation de nos expositions — Chagall : couleur et musique — comme nos nombreuses activités culturelles, familiales, sociales, musicales et éducatives ont su également attirer les foules. Durant la saison estivale, de nombreux touristes ont aussi visité Montréal grâce aux célébrations du 375e anniversaire. Nous les en remercions vivement, car nos publics sont au cœur de notre mission comme les arts notre source d’inspiration. Continuons à engager le Musée dans sa cité… plus que jamais au service de nos citoyens ! », affirme Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM.

L’année 2017 a été marquée par le vif succès de Chagall : couleur et musique (28 janvier au 13 juin). Plus grande exposition jamais consacrée à Marc Chagall au Canada, elle s’est conclue avec une fréquentation exceptionnelle totalisant 302 992 entrées, se classant ainsi en 5e position des expositions les plus visitées de toute l’histoire du MBAM.

(source: MBAM) (crédit photo: Archives l’Outarde Libérée)

Laisser un commentaire