Rapport AEFE : Cazebonne lance sa consultation publique auprès des Français de l’étranger

Cette semaine, la députée Samantha Cazebonne a lancé sa consultation publique dans le cadre du rapport que lui a demandé le premier ministre au courant de l’été qui vise à la « réalisation de l’objectif de doublement du nombre d’élèves scolarisés dans le réseau d’enseignement français à l’étranger à l’horizon 2030 ».

Par Jacques Simon

« À vous la parole ! », lance Samantha Cazebonne sur ses réseaux sociaux. Mandatée par Édouard Philippe au début de l’été pour produire un rapport qui définirait les modalités pour le doublement des élèves inscrits dans des établissements du réseau AEFE, la députée de la 11ème circonscription des Français de l’étranger a lancé sa consultation publique ce mardi 11 septembre.

À partir de son site internet, les personnes ayant fréquenté le réseau sont appelées à remplir un formulaire d’une vingtaine de questions. Celles-ci sont différentes en fonction du lien de la personne avec l’AEFE : parents d’élèves, anciens élèves, enseignants, ou encore élèves actuels sont questionnés sur les points qui les touchent particulièrement.

« Cette réflexion collective nous permettra de formuler des propositions pour développer le réseau scolaire français à l’étranger dans sa double mission : offrir aux familles françaises installées à l’étranger la possibilité de faire suivre une scolarité française à leurs enfants et contribuer au rayonnement de la France en tissant des liens culturels étroits avec les ressortissants de pays étrangers », a fait valoir la députée.

Mme Cazebonne doit remettre son rapport le 15 décembre prochain. Il fera donc suite à un rapport sénatorial sur le même sujet publié le jeudi 30 août, ainsi qu’un autre, écrit par cinq fonctionnaires, qui sera bientôt présenté.

Neuf députés mobilisés

Vendredi 31 aout, Samantha Cazebonne a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce sa volonté de « mener une réflexion collective, en étroite collaboration avec les députés des Français établis hors de France de la majorité » dans le cadre du rapport qui lui a été demandé par le Premier Ministre Édouard Philippe.

Les Français de l’étranger ayant voté massivement pour La République en Marche lors des législatives de 2017, huit des onze députés collaboreront donc avec Mme Cazebonne pour son rapport. Seuls les députés Frédéric Petit (MoDem) et M’jid El Guerrab (ancien LREM, aujourd’hui non-inscrit) n’y participeront pas.

Le communiqué évoque une « double vocation » de l’AEFE, à savoir « offrir aux familles françaises installées à l’étranger la possibilité de faire suivre une scolarité française à leurs enfants, et contribuer au rayonnement de la France en tissant des liens culturels étroits avec les ressortissants de pays étrangers ». Pour se faire, il convient « d’optimiser » les moyens qui sont à la disposition de l’agence, chose qui nécessite une connaissance approfondie du système.

Lien vers la consultation : https://www.samantha-cazebonne.com/consultation

Laisser un commentaire