Racheal McCaig, photojournaliste torontoise, expose pour les 100 ans du Mémorial de Vimy

Cette fin de semaine, le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, sera à Vimy en France, pour célébrer le 100e anniversaire du sacrifice des soldats canadiens lors de la Première Guerre Mondiale. Racheal McCaig, une photojournaliste de Toronto, a été invitée à réaliser une exposition du Mémorial de Vimy pour cette célébration.

Par Nathalie Simon-Clerc

Inaugurée en fin de semaine dernière, l’exposition « Je me souviens : Vimy 100 » présente une série de 18 photographies représentant le Mémorial. Justin Trudeau, qui a déjà félicité Rachel McCaig par écrit, visitera l’exposition, présentée à la nouvelle médiathèque de Givenchy-en-Gohelle, à quelques pas du mémorial.

Le Mémorial de Vimy, dans le Pas-de-Calais, a été érigé en mémoire des soldats canadiens morts en sol français. Il commémore la bataille de la crête de Vimy, qui a eu lieu du 9 au 12 avril 1917. Il est orné de 20 figures allégoriques représentant la foi, la justice, la paix, l’honneur, la charité, la vérité, la connaissance et l’espérance.

« C’était une expérience incroyable et émotionnelle »

« C’est une histoire super géniale », s’enthousiasme la photojournaliste. C’est en 2014, alors qu’elle est en vacances en France avec ses enfants, qu’elle décide de les emmener voir le Mémorial de Vimy. « C’est très important pour les jeunes générations. Je dis à mes enfants qu’ils peuvent penser librement car nos soldats se sont battus il y a 100 ans », explique Racheal McCaig.

Après avoir arpenté les tranchés et tunnels du mémorial, la petite famille se retrouve face à ce mastodonte, juste au moment où le soleil perce à travers les nuages. « C’était une expérience incroyable et vraiment émotionnelle, se souvient l’artiste, c’était énorme, blanc, brillant et en même temps plein de détails ». La photojournaliste, qui ne se sépare jamais de son Canon, prend une série de clichés du lieu sous plusieurs angles. 

« Je me souviens: Vimy 100 »

C’est en 2016 que le maire de Givenchy-en-Gohelle lui demande de réaliser une exposition de 18 photographies du mémorial, dans le cadre des célébrations du 100e anniversaire de l’engagement du Canada dans la Première guerre mondiale. L’exposition, « Je me souviens : Vimy 100 », est ainsi née. Elle est présentée dans le Pas-de-Calais jusqu’au 17 avril, puis s’installera à la Maison des Étudiants canadiens à Paris, à compter du 20 avril. L’ambassadeur du Canada en France, Lawrence Cannon, inaugurera l’exposition.

Ensuite, l’exposition prendra le chemin du Canada et sera présentée à Toronto, à partir du 20 juin, à Vancouver à partir du 1er juillet, puis à Ottawa, Halifax, Winnipeg et au Québec.

La citoyenne canadienne est touchée par la signification du lieu. « C’est très important de connaître notre histoire pour comprendre le présent et éviter de refaire les mêmes choses », affirme-t-elle. D’ailleurs, elle rappelle que le mémorial est présent sur les billets canadiens de 20$ et sur les passeports. « On le voit presque tous les jours », lance l’artiste.

Pour l’heure, Racheal McCaig se dit « honorée de représenter le Canada mais aussi les soldats morts pour la liberté ».

(crédit photo: Racheal McCaig)

2 Réponses

  1. larrymuffin
    larrymuffin at |

    précision les soldats canadiens sont mort pour l’Empire et le Roi. Il n’était pas question de liberté à l’époque, une notion qui apparaitra pour la Deuxième Guerre mondiale.

    Reply
  2. DECLERCK
    DECLERCK at |

    ENTRE 1932 (2 ANS) et 1938, CHAQUE ANNÉE J’AI PARCOURRU AVEC LA FAMILLE LE MEMORIAL de VIMY QUI S’APPELAI « LE CIMETIAIRE CANADIEN ».
    CECI ALORS QUE LA FAMILLE ALLAIT QUELQUES KMS SUR LA TOMBE DU PREMIER MARI DE MA MÈRE MORT EN 1915 ET ENTERÊT EN NOTRE DAME DE LORETTE AU NORD DE ARRAS…..SI VOUS VOULEZ J’AI DES PHOTOS DANS LES TRANCHÉES…

    Reply

Laisser un commentaire