Première rencontre à Montréal réussie pour Roland Lescure

Près de 200 personnes avaient répondu présent hier soir à l’Union Française, pour participer à la première rencontre du député Roland Lescure avec les Français de Montréal. Seul au micro durant presque trois heures, le parlementaire a rendu compte de ses trois mois de travail à l’Assemblée Nationale et a répondu à des dizaines de questions de l’assistance.

Par Nathalie Simon-Clerc

Les questions nationales ont rapidement été éclipsées au profit des problématiques plus spécifiques aux Français de l’étranger. La fiscalité a donné lieu à de nombreuses questions, notamment l’imposition et l’augmentation de la CSG-CRDS, dont la légalité a été remise en cause par la Cour Européenne de Justice pour les Français vivant dans l’Union Européenne. Alors que les Français présents ont demandé son abolition pure et simple, le député Lescure a indiqué qu’il étudiait cette question avec les autres parlementaires de l’étranger pour faire des propositions au gouvernement. Il a admis que les mesures de compensation à l’augmentation de la CSG-CRDS ne touchaient pas ses compatriotes de l’étranger, et qu’ils se trouvaient ainsi pénalisés.

La surtaxe d’habitation imposée par la Ville de Paris sur les résidences secondaires, qui aboutit à un doublement de la taxe d’habitation, pénalise fortement les Français de l’étranger disposant d’un bien dans la Capitale. Le député Lescure a dit étudier la question, dont la solution pourrait consister à considérer le logement parisien des Français de l’étranger comme une résidence principale. « Le premier, mais pas les autres! », s’empresse d’ajouter Roland Lescure.

Remplacer la réserve parlementaire

La suppression de la réserve parlementaire qui, pour les Français de l’étranger, pénalise fortement le tissu associatif, a également été évoquée. Selon les Français présents, l’aide sociale ou l’aide à l’enseignement vont pâtir de cette suppression. « On est en train d’y réfléchir », a affirmé Roland Lescure. Il a indiqué que l’enveloppe de cinq millions d’euros de la défunte réserve parlementaire avait été reconduite mais que le mécanisme d’attribution des subventions était à l’étude. Un comité, et non un seul parlementaire, pourrait attribuer de futures subventions.

Apprendre le français à l’étranger

L’éducation fut également au centre des discussions. Coût de la scolarité dans les établissements français de l’étranger, mode d’attribution des bourses scolaires,… furent évoqués par des parents d’élèves. « On y réfléchit », a encore répondu Roland Lescure, qui a également indiqué que le mode d’attribution des bourses devait être révisé. Mais il a également proposé que d’autres formes d’enseignement du français à l’étranger soient encouragées, comme les écoles du samedi. « Certains parents souhaitent que leurs enfants acquièrent un bon français sans pour autant suivre un enseignement dans un établissement français », a -t-il justifié.

Réactions mitigées

La réunion a pris fin tard dans la soirée et a permis au tout nouveau parlementaire de rencontrer ensuite ceux qui avaient un message particulier à lui délivrer.

La prestation du parlementaire aura permis de rasséréner les convictions de certains Français de Montréal. « J’avais des doutes, mais je suis rassurée par ce que j’ai entendu », explique Frédérique. D’autres en revanche sont repartis avec leurs doutes, estimant que Roland Lescure devra revenir avec des réponses « plus consistantes » lors d’une prochaine rencontre.

 

Bientôt, le reportage vidéo complet de la soirée !

(crédit photo: Nathalie Simon-Clerc)

3 Réponses

  1. Lechinois3000
    Lechinois3000 at |

    J’ai posé une question à lui même donc à son équipe il y de cela 3 ou 4 semaines , concernant le refus des banques Françaises d’ouvrir un compte courant aux Français expatriés . Je n’ai même pas reçu d’accusé de réception.

    Reply
  2. Patrick Reisz
    Patrick Reisz at |

    Déception. Roland Lescure est un homme de chiffres, domaine dans lequel il excelle. Pour le reste, je l’ai trouvé froid, rigoriste, et peu sensible aux questions humaines. Je comprends que son mandat de député est encore récent. Cependant, sur un sujet comme la CSG, qui, de toute évidence, allait soulever bien des questions, je m’attendais à plus de préparation de sa part. Il est vrai qu’il est resté dans le flou. Sur certains sujets, il semble avoir des idées bien arrêtées, qui ne laissent pas de place au fait de prendre en considération, que l’application aveugle de certaines lois, débouche sur des tragédies humaines.

    Reply
  3. Lechinois3000
    Lechinois3000 at |

    IL veut bien parler de choses générales, sur lesquelles il n’a aucun pouvoir de modification. D’ou le flou même pas artistique, mais il ne répond à aucune des questions qui lui sont posées sur son site. Des questions simples précises sur la vie des expatriés.

    Reply

Laisser un commentaire