Pour la première fois à Montréal, Maître Gims met le feu à l’Olympia

Le 8 octobre dernier, Maitre Gims foulait la scène de l’Olympia pour son tout premier concert à Montréal. Une ambiance de feu pour l’artiste français qui fait danser les jeunes depuis quelques années déjà.

Par Manon Lefevre-Mons

Maitre Gims a d’abord été connu grâce au groupe Sexion D’Assaut, groupe de hip-hop français formé en 2002. Ils ont connu un succès phénoménal auprès des jeunes et se sont démarqués avec des paroles en français, facile à retenir. Un début de carrière au sein d’un groupe, qui comme il le dit lui même était « à la mode ». Même si Maitre Gims, de son vrai nom Gandhi Djuna, pensait à une carrière solo depuis de nombreuses années, il a préféré attendre : « On avait plein de projets ensemble. Il ne fallait pas que ce soit prématuré, j’ai attendu d’être prêt. »

maitregims_billetsSi maintenant, chacun des artistes du groupe mène une carrière solo, c’est celle de Maitre Gims que l’on retient le plus facilement. Avec sa voix particulière, il a su toucher les gens et rassembler un public de tous âges: « Toucher différentes générations, ce n’était pas vraiment un désir quand j’ai commencé. J’ai fait ce que je voulais faire comme musique et plus tard j’ai pris conscience de mon public, de qui ça pouvait toucher. »

Et on le remarque facilement à l’Olympia de Montréal ce soir-là, beaucoup de jeunes de 15 à 25 ans, mais aussi des enfants, des parents, tout un florilège de générations rassemblées autour de sa musique.

Le succès de « Sappés comme jamais »

Sappés comme jamais, c’est LA chanson que tout le monde a écouté en boucle en France, à la radio. Elle est devenue un gag entre amis, juste avant de sortir en boite de nuit. Avec son refrain entraînant, ce titre rencontre un succès phénoménal, au point de gagner une Victoire de la chanson originale aux Victoires de la musique 2016. Pourtant, ce titre n’a failli jamais voir le jour « Ce morceau n’était absolument pas prévu dans le mix, on l’a écrite en 15 minutes. On ne s’attendait vraiment pas à un succès comme celui-là. » Sappés comme jamais restera l’une des chansons phares de la carrière de l’artiste, très attendue à l’Olympia ce soir-là. On pourra aussi noter le succès de Bella ou encore J’me tire, Brisé.

 

La première fois à Montréal

Malgré une carrière plus qu’incroyable en France, Maitre Gims n’avait jamais foulé la scène montréalaise jusqu’à maintenant. « À l’époque de Sexion D’Assaut, je pensais qu’on allait venir à Montréal, mais ça ne s’est pas fait. Aujourd’hui c’est moi qui produis mes tournées, ça me permet d’aller où je veux. » Maitre Gims arrive donc sur un territoire où, à part les connaisseurs, personne ne l’attendait vraiment. Mais ce 8 octobre à l’Olympia, la salle est pleine de fans tous plus excités les uns que les autres. « Je suis là pour véhiculer des émotions, c’est ça la musique. Ici, les gens parlent français, donc ils comprennent mes chansons, mais ailleurs, la langue française n’est pas forcément une barrière. C’est la musique qui parle plus que les paroles. »

Des émotions, le public montréalais en a eu, d’abord un peu frustré par la longue attente avant de voir l’artiste sur scène. Ensuite, ravi de voir Maitre Gims enchainer ses tubes, dans une salle qui chantait parfois plus fort que lui.

(crédit photo : Maitre Gims et Kijiji)

Laisser un commentaire