Pour Léo Trespeuch, priorité à la santé des Français

Avec la liste Nous Français de l’Étranger, Léo Trespeuch met l’accent sur la santé des Français du Québec et plaide notamment pour une meilleure protection sociale des expatriés. Le professeur en Science de Gestion souhaite également une meilleure reconnaissance des diplômes entre la France et la province.

La santé, principale préoccupation des expatriés

La pandémie de la Covid-19 qui sévit depuis plus d’un an a fragilisé de nombreux expatriés, certains ont perdu leur emploi et se voient contraint de retourner en France. La santé mentale affecte également beaucoup les Français, qu’ils soient étudiants, travailleurs temporaires ou en résidence permanente. Le groupe Nous Français de l’Étranger (NFE) a mené il y a quelques semaines un sondage sur les réseaux sociaux. Parmi les 700 répondants, “93 % pensent que les gouvernements doivent en priorité investir dans la santé”, constate Léo Trespeuch, tête de liste NFE aux élections consulaires (et frère Chloé Trespeuch, médaillée olympique en snowboard à Sochi en 2014).

“La pandémie est un moment décisif dans l’évolution de notre société, elle a bouleversé les habitudes et les attentes de tous les citoyens” ajoute-t-il. Ceux-ci ont placé la santé au cœur de leurs préoccupations.

Afin de répondre à cet enjeu central pour les expatriés, Léo Trespeuch compte porter sa voix pour une meilleure protection des Français de l’étranger. Le candidat souhaite notamment “assurer des droits à la sécurité sociale à tout citoyen qui rentre en Métropole sans délai de carence.” Cette mesure est présentement en vigueur, mais devrait s’arrêter le 1er juin prochain. Le professeur espère que cette mesure soit prolongée, voire devienne permanente. Il demande également la possibilité pour les expatriés – du Canada et d’ailleurs – de consulter un médecin français en visioconférence. Léo Trespeuch souligne également que, selon une étude de l’Observatoire de l’Expatriation, 57 % des Français de l’étranger préfèrent se faire soigner en France – rappelons que les travailleurs temporaires installés au Québec, tel que les PVTistes, n’ont pas accès à la couverture de santé provinciale.

Afin d’appuyer ses revendications pour assurer aux Français de l’étranger une meilleure protection médicale, Léo Trespeuch et le groupe NFE ont lancé une pétition en ligne.

Léo Trespeuch pour une expatriation plus sûre

Avec la liste NFE, Léo Trespeuch compte agir pour permettre aux citoyens français de pouvoir rentrer en Métropole en toute circonstance et lutter contre toute menace de double imposition, qui ajoute selon lui “un sentiment d’insécurité à une situation déjà difficile pour beaucoup de nos compatriotes”.

S’il est élu conseiller consulaire, le professeur de l’Université du Québec à Trois-Rivières compte lutter “une meilleure reconnaissance des diplômes, de chaque côté de l’Atlantique au travers de nouvelles conventions. L’objectif est de faciliter les scolarités et les carrières professionnelles à cheval entre le Canada et la France”, note Léo Trespeuch – qui rappelle que 65 % des Français du Canada sont salariés. La liste NFE revendique également pour une harmonisation des frais de scolarité pour les Français étudiant au Québec et Québécois étudiant en France.

Léo Trespeuch souhaite une meilleure harmonie des frais de scolarité © DR

Enfin, au niveau local, Léo Trespeuch souhaite faciliter les démarches administratives, notamment en ce qui concerne les demandes de passeport. “Nous proposons la dématérialisation intelligente de ces démarches pour améliorer l’efficacité du Consulat vis-à-vis de ses administrés”, explique-t-il. Il se dit également prêt à accompagner au mieux les Français en attente de résidence permanente, dont le délai de délivrance atteint plusieurs dizaines de mois.

“Nous ne pouvons pas avoir d’influence sur cette question auprès des autorités canadiennes ou québécoises, mais nous devons accompagner nos concitoyens dans leurs démarches, s’assurer que leurs dossiers soient correctement complétés pour ainsi gagner un maximum de temps. L’Union Française agit déjà ainsi, je pense que le Consulat devrait se joindre à cet effort”, conclut le candidat NFE.

Romain Lambic

2 Réponses

  1. leotrespeuch
    leotrespeuch at |

    Merci Romain Lambic pour cette démarche et pour l’article.

    Reply
  2. Jacqyues Félix-Auzanneau
    Jacqyues Félix-Auzanneau at |

    Bonne chance monsieur Leo Trespeuch car j’apprécie vos propos et propositions mais je me garde une grosse gène car je me bat (probablement mal mais depuis de nombreuses années à ces propos) et vous invite si vous le voulez à aller sur google et à ouvrir en écrivant mon nom au complet : jacques Félix-Auzanneau et si vous vous sentez interpellé il me fera plaisir de répondre avec autant de précision que possible à vos questions. mes coordonnées sont : teléhone fixe depuis la France : 001 418 831 8911 mon courriel : jacques.felix075@sympatico.ca Voilà vous pourrez communiquer avec moi et je vous promet de belles surprises (épuisantes et éreintantes pour moi depuis plusieurs années (15ans et plus.) mais qui je l’espère seront à la hauteur de vos défis et à celle de mes espoirs même très réduits du à tant de désappointements mais bon à 74 ans le 17 juillet prochain ce serait un très beau cadeau d’anniversaire pour moi de psser le ballon à un demi d’ouverture ou au trois quart aile que votre nom originaire de l’ovalie (nouvelle Aquitaine) m’inspire. Respectueusement à vous lire

    Reply

Laisser un commentaire