Une réponse

  1. calou
    calou at |

    C’est quand même le comble, pour un français de donner, à Montréal, une conférence dans un mauvais anglais…

    Reply

Laisser un commentaire