Philippe Couillard en France : accords économiques et mobilité étudiante au menu

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard entame aujourd’hui une mission officielle en France, dans le cadre des Rencontres alternées des premiers ministres québécois et français. Cette mission à saveur économique, qui mènera la délégation à Paris et en Aquitaine, devrait également conclure le difficile dossier des frais de scolarité des étudiants français au Québec.

Philippe Couillard mène une importante délégation d’affaires et politique, qui a fait couler l’encre de la presse française. Accompagné de cinq ministres, dont Christine St-Pierre, qui a en charge l’épineux dossier des frais de scolarité, le premier ministre québécois vient signer des ententes économiques avec Émmanuel Macron, Ministre français de l’économie et des finances, et rencontrer le MEDEF et les représentants des sociétés françaises du CAC 40, ainsi que la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Île-de-France.

Il se rendra également en Aquitaine ou il rencontrera notamment Alain Juppé, Maire de Bordeaux et président de la communauté urbaine de Bordeaux, pour présenter la Stratégie maritime du Québec et le Plan nord devant la communauté d’affaires du sud-ouest. Il signera une entente avec la Région Aquitaine et SCE France (filiale française d’Hydro-Québec) dont l’objectif est de mettre au point une batterie révolutionnaire pour l’automobile électrique.

Mais le premier ministre québécois viendra également soutenir la cause de la lutte contre le changement climatique, dont Paris a fait une priorité en 2015, pour réussir la rencontre COP21. Face à la frilosité du Canada sur ce dossier, Philippe Couillard participera à une table ronde d’experts universitaires à Paris.

« Cette mission sera l’occasion de réaffirmer les liens d’amitié indéfectibles qui unissent le Québec et la France », a déclaré le premier ministre Couillard avant de s’envoler pour Paris.

Hollande Couillard L'outarde Libérée - Alice ChicheEnfin le volet politique sera bien-entendu riche, puisque Philippe Couillard sera reçu par le président François Hollande dès aujourd’hui. Il s’entretiendra avec les présidents des deux chambres (Claude Bartolone et Gérard Larcher), mais également avec Michaëlle Jean, Secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonies. Il conclura sa mission d’une semaine, en rencontrant le premier ministre Manuel Valls; le dossier des frais de scolarité pourrait être au coeur des discussions, même si l’entente a été conclue il y a quelques semaines.

Avant de s’envoler pour Montréal, le premier ministre Couillard aura un entretien avec l’ancien président Nicolas Sarkozy, par ailleurs président de l’Union pour un Mouvement Populaire.

Près de 70 représentants d’entreprises, d’institutions universitaires et du milieu de la recherche, accompagneront Philippe Couillard, dans le cadre de cette 18e Rencontre alternée, dont l’origine remonte à 1977. En 2013, la France était le troisième marché d’exportation du Québec sur le plan mondial, avec 1,3 milliard de dollars d’exportations. La France est le 2e investisseur au Québec, et compte 303 filiales dans la Belle Province. Le Québec compte 143 filiales en France.

(crédit photo : Alice Chiche)

Laisser un commentaire