Nouveau métro de Montréal… sur fond de licenciements chez Alstom

Alors que le rachat de la branche « énergie » d’Alstom occupe la scène médiatique française, le Consortium Bombardier-Alstom (CBA) a livré le premier prototype de la rame du métro de Montréal dans les ateliers de la Société de Transport de Montréal (STM) à Youville ce lundi. Baptisée AZUR, la rame a parcouru ses premiers mètres en présence de nombreuses personnalités, dont notamment le ministre des transports Robert Poëti, ainsi que de Denis Coderre, maire de Montréal, et des dirigeants du CBA.

« Il est l’un de nos meilleurs atouts pour atténuer les problèmes de congestion routière. Cette congestion coûte chère à Montréal », a indiqué le ministre des transports dont c’était le premier déplacement dans ses nouvelles fonctions politiques. Le ministre a indiqué qu’il s’agissait d’un contrat historique de près de 2,4 milliards de dollars. Québec assumera 75 % des coûts et la Ville de Montréal prendra à sa charge les 25% restants. Ces nouvelles voitures, au nombre de 468, sont destinées à remplacer les MR73 de la ligne orange, qui datent des Jeux Olympiques de 1976, et les MR63 de la ligne verte.

Robert Poëti, ministre des transports du Québec :

Si en France l’avenir d’Alstom se jouera certainement avec General Electric (GE), la réussite industrielle d’Alstom Canada-USA et du Québécois Bombardier, n’empêchera pas le licenciement de 150 personnes sur les 260 que compte l’usine Alstom de Montréal. Le Président d’Alstom États-Unis et Alstom Canada, Pierre Gauthier, présent à Montréal, a précisé que les postes touchés seront essentiellement ceux de la communication et de la sécurité.

« Ces activités ne touchent en rien l’activité du métro. Celle-ci se poursuit tel qu’établi auparavant », a t-il ajouté en annonçant que le groupe Alstom prendrait soin des salariés concernés.

Pierre Gauthier, président de Alstom-Canada et Alstom-États-Unis :

 

Non, le métro n’est pas surdimensionné

Alors que des rumeurs persistantes, ont indiqué ces derniers jours que la rame AZUR était surdimensionnée pour les tunnels du métro de Montréal, le PDG d’Alstom Canada est catégorique, et a réagi non sans une pointe d’étonnement :

Le maire de Montréal Denis Coderre, a quant à lui, fait les louanges de cette nouvelle rame qui devrait contribuer à la revitalisation du métro. Il a précisé qu’après 50 ans le métro méritait d’être « gâté ». Il espère ainsi attirer de nouveaux adeptes d’autant qu’il a également annoncé que les services de téléphonie mobile seront disponibles dans les stations et les rames cette année.

Denis Coderre, maire de Montréal :

Le déploiement de la nouvelle rame AZUR devrait commencer à la fin de l’année 2014 et s’achever en 2018.

Laisser un commentaire