Nicolas Chapuis : le marathon canadien d’un ambassadeur de France au Canada

Mardi 14 juillet, l’ambassadeur de France au Canada, Nicolas Chapuis, recevait plus de 1 000 invités dans les jardins de l’ambassade d’Ottawa. Le président du Sénat canadien avait honoré la réception de sa présence. De même, l’ambassadeur du Canada en France, Lawrence Cannon, était venu saluer son homologue français au Canada. De nombreuses personnalités diplomatiques se pressaient autour des buffets offerts par des commanditaires français.

En poste à Ottawa depuis six mois, Nicolas Chapuis est sur tous les fronts : mobilité des jeunes entre la France et le Canada, diplomatie économique, préparation des entreprises françaises à l’AECG (Accord Économique Commercial Global entre l’Europe et le Canada), développement des intérêts français dans l’Ouest canadien,… le diplomate français sillonne le Canada, et a déjà visité la moitié des provinces de la confédération. Il promet de visiter l’autre moitié cet automne.

Avec des échanges économiques de 11 milliards d’euros en 2015, la France et le Canada entretiennent des relations fructueuses, légèrement en faveur de la France. L’entrepreneuriat français au Canada s’enrichit de plus en plus de petites entreprises, de start-up, qui vont à la conquête du Canada, et plus uniquement du Canada francophone.

Il lance un message à la communauté française du Canada, qu’il juge « confortable », en l’incitant à retrouver un esprit pionnier pour conquérir l’ouest du pays, où les « Français sont attendus ». Il a d’ailleurs signé, avec la Colombie-Britanique, un accord-cadre pour la reconnaissance des qualifications des Français, le premier accord de ce type dans l’ouest canadien.

Mais c’est également et surtout le dossier de la Conférence de Paris de décembre 2015 (COP21) qui retient son attention. Il veut convaincre le Canada de jouer un rôle important dans la recherche d’un accord, et mise sur les provinces, dont il estime le rôle particulièrement actif depuis quelques mois.

Mais pour l’ambassadeur aussi, à quelque 6 000 kilomètres de l’Hexagone, le 14 juillet est l’occasion de célébrer les valeurs portées par la France, et partagées par le Canada.

(crédit photo : Nathalie Simon-Clerc)

(crédit images : Rozenn Nicolle)

Laisser un commentaire