Nathalie Bondil, lauréate du Prix de la diversité Paul-Gérin-Lajoie

Montréal, le 22 juin – La directrice et conservatrice en chef au Musée des beaux-arts de Montréal, Nathalie Bondil a reçu le 13 juin dernier le Prix de la diversité Paul-Gérin-Lajoie décerné par l’organisme ENSEMBLE pour le respect de la diversité. Elle succède ainsi à l’auteure et chroniqueuse, Rima Elkouri et le rappeur et photographe, Samian, qui ont reçu l’honneur en 2016.

ENSEMBLE pour le respect de la diversité désirait souligner la vision et les efforts qu’a déployés Nathalie Bondil afin d’ouvrir le Musée des beaux-arts de Montréal sur sa communauté. Le comité de sélection a particulièrement apprécié les nombreuses initiatives mises en place pour favoriser l’accessibilité, l’inclusion et l’intégration. Madame Bondil apporte au Musée des beaux-arts de Montréal une dimension humaine et elle y a développé une mission sociale et éducative inclusive.

La lauréate en avait long à dire sur la diversité. « Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu’un atome disait Albert Einstein. Dans ce XXIe siècle, quand les grandes migrations s’annoncent plus importantes que jamais pour des raisons climatiques, économiques et politiques et tandis que les préjugés, rumeurs et manipulations s’échafaudent en un clic par le clavardage médiatique incessant, préparer une société sereine pour demain est notre mission. Au Musée des beaux-arts de Montréal, promouvoir la culture de la diversité, de genre, d’orientation et de cultures est prioritaire : nous allons inaugurer une nouvelle aile des cultures du monde avec une perspective interculturelle en 2018… sans compter les partenariats avec les associations et les écoles pour promouvoir le vivre-ensemble et l’interculturalité dans le cadre de notre nouveau Pavillon pour la Paix. Contrer nos préjugés et favoriser la découverte de l’autre sont des priorités que nous activons tout azimuts. Car si le québécois a inventé le mot réseautage c’est plutôt parce que nous voulons, non pas vivre dans une société fragmentée comme une mosaïque, mais bien faire partie d’un carrefour d’échanges : Montréal, ville-port, havre de paix. Merci pour ce prix qui nous encourage car l’acceptation de la différence est un effort constant. « 

(source: ENSEMBLE pour le respect de la diversité – photo: gracieuseté)

Laisser un commentaire