Napoléon à la basilique Notre-Dame à Montréal

À compter du 16 mai prochain, la crypte de la basilique Notre-Dame au cœur de Montréal, accueillera Les Trésors de Napoléon, une exposition unique de 350 objets d’art ayant appartenu au célèbre empereur, et dont certains n’ont jamais été présentés au public.

« Le choix de la Crypte de la basilique Notre-Dame (Espace B) pour recevoir ces pièces n’est pas anodin puisque ce chef-d’œuvre de l’architecture montréalaise a été construit au temps de Napoléon et que, comme lui, il a su traverser les époques et être un témoin privilégié de l’histoire », explique Yoland Tremblay, directeur général de la Fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal. Cette exposition, produite par Exhibits Development Group, en collaboration avec la Collection Chalençon, est la plus importante de ce genre à traverser l’Atlantique.

Pierre-Jean Chalençon est le propriétaire français de la collection du même nom. « Depuis mon enfance, je suis passionné par ce personnage mythique. Pénétrer dans l’univers de Napoléon, c’est aussi comprendre d’où vient la société dans laquelle nous vivons », confie le collectionneur. Et la passion n’est pas un vain mot pour Pierre-Jean Chalençon qui a déjà consacré plus de 30 ans de sa vie à rassembler toutes sortes d’objets ayant appartenu à Napoléon. C’est ce contact avec ces objets surgis du passé qui a développé son amour pour la « chose napoléonienne ». À l’adolescence, Pierre-Jean Chalençon se fait offrir par sa mère, la proclamation du préfet des Bouches-du-Rhône annonçant le retour de Napoléon de l’île d’Elbe en 1815. Il affirme que c’est le personnage de Napoléon plus que son règne qui l’intéresse, et il ne se limite donc pas au Premier Empire. Une mèche de cheveux, un mouchoir ou une chemise tâchée du sang de l’empereur, tels sont quelques uns des objets qui font partie de la vie de ce collectionneur. Sans détour, il dit participer à des expositions « pour Napoléon » et ajoute : « Je me sens investi d’une mission ».

Serge Joyal, ancien député et ministre libéral, collectionneur d’œuvres d’art, a également prêté des pièces de sa collection personnelle. Auteur du livre «Le Mythe de Napoléon au Canada français», il affirme que le personnage de l’empereur français a stimulé et stimule toujours l’imaginaire des Québécois.

Peintures, sculptures, dessins, gravures, objets d’art décoratif, mobilier, porcelaine et tapisseries se conjugueront ainsi pour offrir un véritable périple dans l’environnement quotidien de Napoléon. Geoffrey C. Curley, designer de l’exposition, a imaginé le parcours en cinq sections : Joséphine et le couronnement, Marie-Louise et le roi de Rome, Napoléon et sa famille, les arts dans la cour de Napoléon, Napoléon à l’île de Sainte-Hélène. « C’est un honneur de pouvoir réaliser ce projet ici, à Montréal », a conclu le designer.

——————————————————————————————————————————

Les Trésors de Napoléon, du 16 mai au 1er septembre 2014
À la Crypte de la basilique Notre-Dame (Espace B), 444, rue Saint-Sulpice, Vieux-Montréal

Heures d’ouverture : du mardi au dimanche de 10 h à 18 h (dernière entrée à 17 h)

Adultes 20$, Étudiants (17 à 22 ans) 15$, Aînés (60 ans et plus) 18$, Étudiants (6 à 16 ans) 12$, Groupes (15 personnes et plus) 18$, Enfants de 5 ans et moins gratuit.

Billets sur www.admission.com

——————————————————————————————————————————–

(sources : napoléon.org)

Laisser un commentaire