François Hollande au Québec : « Merci d’aimer la France, elle vous aime en retour! »

Le président François Hollande a pris la parole ce matin à l’Assemblée nationale du Québec. Un discours qui fut l’occasion de célébrer « cette relation unique » entre la France et le Québec, et de conforter des collaborations historiques entre les deux nations.

« Vous êtes et serez toujours nos frères », a lancé le président Hollande aux parlementaires du Québec, se positionnant ainsi sur la ligne de l’ex-président Sarkozy.

Mais au Québec aussi, c’est une francophonie tournée vers l’économie et la mobilité des jeunes que François Hollande a célébrée. Il a rappelé les 124 accords et les Accords de reconnaissance mutuelle (ARM) des diplômes, qui permettent de reconnaître 42 métiers dans 25 professions réglementées. « La particularité de notre relation, c’est d’être en avance », a-t-il déclaré.

C’est aussi sur l’épineux sujet des frais de scolarité des étudiants français au Québec que l’on attendait le président de la République. Il affirmé que la jeunesse est au coeur de la relation franco-québécoise, et a dit souhaiter que les accords existants « puissent demeurer et même être multipliés ». François Hollande admet être conscient des choix à faire en période de difficultés budgétaires. « Encore faut-il qu’ils soient bons! », a-t-il ajouté. « Nous avons avancé sur des principes qui nous permettront de garder cette spécificité » a commenté le président Hollande. Il a définit cette spécificité comme « la reconnaissance de notre amitié. »

Plusieurs autres axes de développement entre la France et la « Nouvelle-France » ont été évoqués, sur les enjeux numériques, le développement culturel, saluant le programme FRIMAS, la francophonie, mais également sur une stratégie maritime commune, et la lutte contre le réchauffement climatique.

L’article complet de Margaud Castadère-Ayçoberry dans nos prochaines éditions

(crédit photo : Alice Chiche)

Laisser un commentaire