Merci le Canada ! La France n’oubliera jamais

Dès demain soir et jusqu’au 9 juin, l’Ambassade de France au Canada va projeter sur la façade du parlement canadien à Ottawa, une diapositive géante pour remercier l’allié canadien, venu aider à la libération de la France il y a 70 ans.

« Merci le Canada, la France n’oubliera jamais ». C’est par ce message adressé à tous les Canadiens, de toutes les provinces, que les Français, et surtout ceux du Canada, ont tenu à remercier l’effort de guerre canadien durant la deuxième guerre mondiale. L’Ambassade de France va projeter, du 3 au 9 juin, une diapositive géante, qui illuminera le parlement à Ottawa, tous les soirs de 21h00 à minuit.

Alors que le 70ème anniversaire du débarquement des troupes alliée en Normandie, sera célébré le 6 juin, la France veut ainsi souligner le rôle important de son allié canadien dans cette seconde guerre mondiale : près de 44 000 Canadiens ont perdu la vie, tandis que 54 000 sont rentrés blessés, mutilés ou psychologiquement meurtris à vie. Il reste 800 vétérans de ce « D-Day », et 49 Canadiens ont été identifiés début mars pour recevoir les insignes de la Légion d’Honneur française. 300 dossiers attendent d’être signés par le Président de la république et 200 font encore l’objet d’une étude par le ministère des anciens combattants à Ottawa. Les troupes canadiennes défileront également sur les Champs-Élysées le 14 juillet prochain.

Le premier Ministre Stephen Harper sera l’invité du Président François Hollande, en fin de semaine, sur les plages de Normandie. Le Premier ministre Manuel Valls rendra hommage aux combattants canadiens lors d’une cérémonie au Juno Beach Center. Créé en 2003, ce mémorial canadien est le point d’ancrage de la mémoire canadienne du Débarquement. Il a pour vocation d’expliquer le rôle du Canada et de ses forces armées dans la seconde guerre mondiale et de présenter la société canadienne contemporaine.

Il y a 70 ans, au centre du dispositif britannique, le secteur de Juno (10 kilomètres de plage) assure la liaison entre Gold et Sword. La mission d’enlever Juno revient à la 3e division d’infanterie canadienne soutenue par les chars de la 2e brigade blindée et appuyée par les Britanniques du 48e commando de Royal Marines.

OverlordGF

 

Laisser un commentaire