Melissa Etheridge: « Montréal tient une place spéciale dans mon coeur »

Le festival international de Jazz de Montréal accueille un programme double bien particulier le 5 juillet à la Place-des-Arts: l’américaine Melissa Etheridge et la britanique Joss Stone sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier. La rockeuse américaine entretient une relation spéciale avec Montréal, la première ville nord américaine a lui avoir ouvert les portes d’une grande aréna, le Forum de Montréal. Au cours d’une entrevue très « francophile », la rockeuse américaine est revenue sur son rapport à la culture francophone et n’exclut pas de tenter de conquérir enfin la France, qui lui résiste depuis 30 ans.

Par Nathalie Simon-Clerc

« J’ai appris le français au Kansas quand j’étais jeune, car j’ai toujours pensé que c’était une langue magnifique », explique Melissa Etheridge, en entrevue avec l’Outarde Libérée. Elle concède ne pas le pratiquer mais comprendre parfois quelques bribes de la langue de Molière.

Elle se prépare à monter sur la scène de la Place-des-Arts à Montréal, métropole qu’elle visite souvent. « J’ai une relation privilégiée avec le Québec », avoue celle qui révèle également, que ses origines sont canadiennes françaises. Elle retrouvera Joss Stone, la chanteuse britanique soul, avec qui elle avait chanté en 2005, lors des Grammys 2005, complètement chauve, alors qu’elle sortait d’un traitement contre le cancer du sein.

Conquérir Paris et chanter avec Céline Dion

Douze ans plus tard, la militante des droits LGBT, de la lutte contre le cancer du sein et de multiples causes, fourmille de projets, dont celui de tenter de conquérir enfin un pays européen qui lui résiste toujours: la France. « Ça me rend triste car j’aime beaucoup Paris », lâche la rock-star américaine, qui se désole car les Français n’ont jamais « accroché » sur sa musique

C’est aussi avec une star francophone que Melissa Etheridge rêve de monter sur scène. « Céline Dion est une des plus belles voix de l’industrie, j’ai un énorme respect pour elle », concède Mme Etheridge. Elle ajoute qu’elle adorerait vivre l’expérience de chanter avec la star québécoise.

Écoutez l’entrevue intégrale recueillie par Nathalie Simon-Clerc et Christelle Rioux:

 

Le site de Melissa Etheridgewww.melissaetheridge.com

Le site du festival de Jazz de Montréalwww.montrealjazzfest.com

(crédit photo: Nathalie Simon-Clerc – Septembre 2015)

 

Laisser un commentaire