Ma cabane (Desjardins) au Canada est au Centre Pompidou jusqu’à la fin du mois

La banque coopérative québécoise, Desjardins, a construit sa cabane au cœur de Paris jusqu’au 28 juin. Vous y trouverez des conférences et des conseils pour une expatriation réussie au Québec.

Par Romain Lambic

La Cabane Desjardins, ouverte depuis le 4 juin à Paris, près du Centre Pompidou, accueille jusqu’à la fin du mois toutes les personnes qui veulent s’installer au Québec ou qui souhaitent tenter une aventure dans la Belle Province. Inaugurée le 7 juin avec Dany Laferrière, elle est ouverte jusqu’au 28 juin. Les équipes de Desjardins conseillent les visiteurs sur la bonne marche à suivre en fonction de leurs projets et de nombreuses conférences gratuites animent cet événement.

Le choix du lieu, en plein cœur de Paris, à proximité directe du Centre Pompidou et des Halles, quartier très animé, est motivé par la volonté de toucher un maximum de personnes. « Nous avons choisi d’ouvrir cette cabane tous les jours pendant presque tout le mois de juin pour attirer les étudiants, les jeunes travailleurs, les familles et les touristes à la recherche d’information sur le Québec et comment s’y installer, souligne Francis Giacomucci, Consultant project management & marketing chez CH&C, agence de communication ayant aidé à l’organisation de la Cabane Desjardins. Cette première semaine nous conforte dans le fait qu’il y a un réel besoin, les conférences attirent du monde, même le weekend ».

Les Québécois, des Nord-américains qui parlent français

Laurence Pivot, journaliste ayant vécu 10 ans au Québec, et auteure du livre « Les Québécois », fait notamment part en conférence de son expérience et des bons réflexes à adopter pour s’adapter à la société québécoise, à ses mœurs et à son fonctionnement. « Les Québécois ne sont pas des Français qui vivent en Amérique du Nord, ce sont des Nord-américains qui parlent français ». Car en effet, si les Français et les Québécois partagent la même langue, le mode de vie et de pensée outre-atlantique sont totalement différents, d’où l’importance de s’imprégner de cette culture avant même de s’y installer. Laurence Pivot explique également dans sa conférence que, dans le but de conserver une culture francophone au milieu des anglophones (huit millions d’habitants au Québec, contre 300 millions au Canada et aux Etats-Unis), les travailleurs francophones sont privilégiés. Elle rappelle également que les domaines de l’informatique, de la santé et de la manufacture (minière notamment), font partie des secteurs qui recherchent le plus de profils.

Parmi les différentes autres conférences proposées par Desjardins en sa cabane parisienne, il y a des informations sur la recherche de travail au Canada, sur les démarches à faire pour immigrer au Québec, sur les différents types de visas – résidence permanente ou permis provisoires comme le PVT, comment étudier outre-Atlantique et financer son projet au Canada ou comment entreprendre. L’OFQJ, la maison des étudiants canadiens, PVTistes.net, Montréal International, Québec Original et la Délégation générale du Québec font partie des partenaires de cette cabane d’information.

La Cabane Desjardins est ouverte jusqu’au 28 juin, retrouvez sur www.lacabanedesjardins.fr la liste des conférences.

(crédit photo: Romain Lambic)

Laisser un commentaire