L’Université du Québec « préoccupée » par le triplement des frais de scolarité

Montréal, le 17 février – L’Université du Québec se dit « préoccupée » par les impacts qu’aura la hausse substantielle des droits de scolarité des étudiants français, inscrits au premier cycle, sur leur fréquentation des universités québécoises ». Les chefs d’établissement du réseau de l’Université du Québec rappellent que la présence des étudiants français « est particulièrement importante pour les universités francophones, surtout celles situées en région. Elle est essentielle à leur vitalité et au maintien de leur capacité de recherche et d’innovation ».

Le réseau rappelle également que ses dix établissements accueillent 96 000 étudiants qui fréquentent les 750 programmes offerts par les établissements du réseau: l’Université du Québec à Montréal, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université du Québec à Chicoutimi, l’Université du Québec à Rimouski, l’Université du Québec en Outaouais, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l’Institut national de la recherche scientifique, l’École nationale d’administration publique, l’École de technologie supérieure et la Télé-université. 6900 professeurs et chargés de cours et plus de 4100 employés réguliers y assurent dans le quotidien la mission universitaire d’enseignement et de recherche.

(source : Université du Québec)

Laisser un commentaire