Missing image

L’UMP Amérique du nord se désagrège

Paris avait prévenu ! Il semblerait que les lettres de suspension destinées aux adhérents, responsables et élus de l’UMP, à New-York et au Canada, qui ont décidé de tourner le dos à Frédéric Lefebvre, soient signées et prêtes à traverser l’Atlantique. Moins frondeurs, les UMPistes du Québec n’en sont pas moins amers. Ils reprocheraient notamment à leur candidat de « délaisser le Canada » et d’avoir reconduit Olivier Piton au poste de suppléant, alors qu’ils auraient préféré un « canadien ».

2 Réponses

  1. Fabien
    Fabien at |

    Information surprenante, car le candidat UMP doit au rassembler au second tour pour gagner tant ceux qui ont voté pour lui, que les électeur de Damien Regnard ou de Louis Giscard d’Estaing. Info à prendre avec précaution !

    Reply
  2. Nicolas
    Nicolas at |

    Surprise Surprise!
    Un peu naïfs quand même nos UMPistes québecois.

    Reply

Laisser un commentaire