Quand les parlementaires vantent l’exil des Français

Comme une réponse aux parlementaires de droite qui se lamentent de « la fuite des cerveaux à l’étranger » à cause du gouvernement socialiste, des parlementaires issus de la Majorité ont co-signé une tribune publiée dans Libération le 15 octobre, et se félicitant de l’exil des Français. Les élus de la nation réagissent aux conclusions de la commission d’enquête sur l’exil des forces vives , se réjouissent de la vigueur de la mobilité internationale, et rappellent que les Français ne s’exilent pas plus que ses voisins européens. Parmi les signataires, on note la présence de sénateurs des Français de l’étranger dont Hélène Conway-Mouret, Claudine Lepage, Richard Yung, Jean-Yves Leconte, mais aussi Corinne Narassiguin, l’éphémère députée de la première circonscription d’Amérique du nord.

Frédéric Lefebvre, l’actuel député de la circonscription est plus mesuré et rappelle que l’expatriation des Français est une chance pour la France. Il avait, en son temps, regretté l’intitulé de la commission. Dans la circonscription d’Amérique du nord, le nombre d’inscrits aux consulats a augmenté de 4,4% cette année, soit 13 % de nos compatriotes inscrits au registre des Français à l’étranger, passant au Canada, de 78.647 à 83.295 et aux Etats-Unis, de 125.171 à 129.520.

Il note cependant, que « Si certains Français quittent la France pour réussir parce qu’ils doutent de leur chance dans notre pays, réfléchissons aux réformes à entreprendre pour que la France soit concurrentielle. »

Laisser un commentaire