Les Frimas français à la conquête du Québec

Vendredi dernier, l’Institut français et le Consulat général de France à Québec ont lancé le programme Frimas. Au coût de 450 000 euros, l’objectif est de présenter un kaléidoscope de la scène contemporaine française au Québec. Tout au long de l’année, des artistes français issus de tous les arts vont envahir les scènes de la belle province.

C’est pour « redynamiser et relancer les relations avec les partenaires culturels montréalais » que ce programme a été élaboré, selon Sophie Renaud, directrice des échanges et des coopérations artistiques à l’Institut français. « On n’avait pas l’impression que la scène qui émergeait en France était présente à Montréal.», ajoute-t-elle.

Le programme français, axé sur la création, ambitionne de donner plus de volume aux échanges franco-québécois en développant les collaborations. La prise de risque dans des créations modernes sera encouragée, de même que la place des femmes et des nouvelles générations. En perpétuel développement, le programme Frimas sera également l’occasion de faire éclore de nouveaux partenariats.

« La création contemporaine se nourrit des formes artistiques qu’apportent les nouvelles générations de créatrices et de créateurs ; celles-ci doivent être soutenues, reconnues. », affirment conjointement Nicolas Chibaeff, Consul général de France, et Sylviane Tarsot-Gillery, directrice générale de l’Institut français.

Les scènes montréalaises les plus courues se sont associées au Frimas français. Le Métropolis, le centre PHI, l’Usine C, le musée des beaux-arts ou encore l’Agora de la danse accueilleront cette nouvelle vague française. Car tous les arts sont concernés par ce programme multidisciplinaire : danse, musique, exposition, théâtre, arts numériques, cirque,…

Mais c’est aussi dans le cadre des nombreux festivals de Montréal, que les créateurs français se produiront. Le festival Danse Danse, Montréal complètement cirque, Montréal en lumières, l’incontournable Igloofest ou encore Osheaga intégreront des artistes « frimas » dans leur programmation 2014.

Le coup d’envoi a été donné la semaine dernière, et a permis à Jeanne Cherhal de se produire avec des artistes québécois au centre PHI le week-end dernier. Olivier Dubois, ex-danseur d’Angelin Preljocaj, agitateur de la scène contemporaine française, présentera Tragédie, révélation du festival d’Avignon 2012, au printemps dans le cadre du festival Danse Danse. Cinq compagnies françaises seront à la Tohu dans le cadre du festival Montréal complètement cirque. Le mystérieux groupe Fauve sera de retour au Québec au club Soda en février, pour jouer en vedette cette fois-ci (le groupe avait fait la première partie de Benjamin Biolay en juin dernier dans le cadre des Francofolies). Le même soir, les soeurs Katia et Marielle Labèque seront en concert à la Maison symphonique de Montréal. Quant à Thomas Fersen, il sera de retour au Métropolis en février également.

Mais dès ce soir, le centre PHI accueille Arthur H en résidence pour quelques jours, pour La construction d’un rêve. Accompagné de musiciens québécois, le fils de Jacques Higelin livrera au public l’intimité des étapes de création et d’enregistrement de son nouvel album.

Il n’est pas prévu de reconduire le programme Frimas pour 2015, alors profitons de 2014!

 

Téléchargez le programme des Frimas 2014

Source : La Presse, Institut Français, Frimas 2014

Laisser un commentaire