Les Francos rendent hommage à Jacques Higelin

Montréal, le 18 mai – Les Francos de Montréal ont annoncé hier deux concerts spéciaux de clôture, le 17 juin prochain. L’un deux rendra hommage à Jacques Higelin, disparu le 6 avril dernier.

C’est sur la scène Bell que seront réunis le dimanche 17 juin à 19h30 pour commencer, Yann Perreau, Tombés du ciel, un salut au grand Jacques Higelin avec invités Hubert Lenoir, Catherine Major et Anna Frances ; Le chanteur Yann Perreau entouré de ses invités fera entendre le riche répertoire du regretté Jacques Higelin, pour rendre un dernier salut au rockeur-poète qui laissera une marque indélébile dans l’histoire de la chanson francophone. 

Puis, à 21h, Ariane Moffatt, Betty Bonifassi, BEYRIES, Catherine Major, Gabrielle Shonk, Klô Pelgag, La Bronze, Marie-Pierre Arthur, Safia Nolin et Valérie Carpentier, viendront interpréter les pièces de l’album Stone — Hommage à Plamondon, relecture moderne du répertoire de Luc Plamondon, tirées de l’album du même nom, trame sonore du spectacle du Cirque du Soleil présenté l’été dernier.

« N’y a-t-il plus bel hommage pour ces deux spectacles de clôture exceptionnels, que de voir et d’entendre surtout, autant d’artistes talentueux, de toutes les générations et de tous les styles, s’unir pour interpréter et se réapproprier les chansons phares du grand et regretté rockeur-poète français Jacques Higelin disparu subitement et du célèbre compositeur québécois Luc Plamondon qui chacun, à leur manière, ont marqué l’histoire de la chanson francophone », a ajouté Laurent Saulnier, vice-président, Programmation des Francos de Montréal. 

Par ailleurs, l’organisation a annoncé un partenariat de 10 ans avec Bell, pour souligner le 30e anniversaire du festival de la chanson francophone. En plus d’un soutien financier annuel important, Bell développera le volet technologique des Francos par le développement de nouvelles applications et plateformes web de même que par le biais de projets de réalité virtuelle. 

(source: Francos de Montréal)

 

Laisser un commentaire