Les FrancoFolies 2015 : entre légendes de la chanson francophone et nouvelle génération

Par Sarah Laou et Nathalie Simon-Clerc

Les beaux jours sont de retour ! Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, la programmation de la 27e édition des FrancoFolies de Montréal vient enfin d’être dévoilée. Cette année, de grandes figures de la musique française seront au rendez-vous telles que Juliette Greco, Étienne Daho, Louis Chedid, M ou encore Joey Starr 

C’est officiel, la célèbre fête de la musique francophone revient du 11 au 20 juin avec une programmation surprenante et une soixantaine de spectacles de variétés, rock et rap, pour le plus grand plaisir des Montréalais. Une occasion de célébrer, découvrir ou accueillir des artistes aux accents d’ici et d’ailleurs.

Une belle sélection française 

Juliette Greco. « Encore une fois, vous dire à quel point je vous aime. Je vous suis reconnaissante de tout ce que vous m’avez donné », ce sont les mots simples que l’icône de la chanson française, en tournée d’adieu, adresse à son public. Greco, 87 ans, tire sa révérence après 65 ans d’une carrière illustre. L’interprète de la Javanaise, muse du Saint-Germain-des-Prés d’après-guerre, n’a pas oublié son public québécois et s’arrêtera à la Maison symphonique de Montréal, le 14 juin prochain. Un concert d’adieu et inoubliable en perspective.

Etienne Daho. Dans le cadre de sa tournée Diskönoir Tour, l’artiste phare des années 90, – dont la venue avait déjà été annoncée par la presse québécoise il y a quelques semaines – fera un crochet par les FrancoFolies de Montréal pour présenter son dernier album. Le chanteur à « tubes » revient avec des sonorités plus rock et se produira le 19 juin au Métropolis. Un rendez-vous très attendu par ses fans, d’autant plus que le dernier passage de Daho au Québec remonte à 1991.

Joey Starr. Dans un tout autre registre, la présence du rappeur, comédien et ancien leader du groupe mythique Suprême NTM est une surprise de taille. L’artiste qui s’illustre brillamment dans le cinéma hexagonal depuis quelques années n’en reste pas moins l’un des grands pionniers du rap français. Accompagné par Cut Killer, Nathy et DJ Pone, Joey Starr sera en concert le 18 juin au Métropolis pour sa toute première fois au Québec.

La famille Chedid au grand complet. Un pur délice musical à ne pas manquer. Le célèbre Louis Chedid et ses talentueux enfants, Matthieu (M), Joseph (Selim) et Anna (Nach), seront réunis sur la scène de la plus grande salle de spectacle au Québec, la salle Wilfried-Pelletier, le 13 juin.

« Piaf a 100 ans. Vive la Môme! ». Édith Piaf aurait eu 100 ans cette année, l’occasion rêvée de rendre hommage à ce monument de la chanson française.  Le spectacle Piaf a 100 ans. Vive la Môme!, crée dans le cadre des FrancoFolies, est prévu le 17 juin à la Maison symphonique. Des chanteurs québécois de renoms comme Betty Bonifassi, Marie-Thérèse Fortin, Florence K, Daniel Lavoie, Sylvie Moreau et Yann Perreau interpréteront les grands classiques de la Môme.

Le mystérieux groupe Fauve, qui avait fait la première partie de Benjamin Biolay en 2013, sera de retour au festival avec son spectacle « les Nuits fauves ».

Quant à Christine and the Queens, dont on murmurait la possible présence depuis plusieurs semaines, elle ne fait pas partie de la programmation des FrancoFolies, mais se joindra au Festival Osheaga.

On notera également la présence d’autres grands noms de la scène musicale française :
Cali : le 17 juin au Club Soda, Charlelie Couture : le 20 juin au Club Soda, Renan Luce : le 16 juin au Club Soda et Youssoupha : le 13 juin au Métropolis.

Des pointures québécoises 

Les Francofolies sont évidemment le rendez-vous des artistes québécois et canadiens francophones, de plus en plus nombreux à se produire de part et d’autre de l’Atlantique. C’est ainsi qu’Alain Saulnier, le directeur du festival, a réussi à convaincre Pierre Lapointe, de présenter son spectacle « Paris Tristesse », créé pour Paris à la fin de l’année 2014 (18 et 19 juin à la Maison symphonique de Montréal). La jeune génération sera également présente : Marie-Pierre Arthur, la talentueuse bassiste d’Ariane Moffatt, Louis-Jean Cormier ou encore le franco-ontarien Damien Robitaille.

Isabelle Boulay revient avec son spectacle, présenté à guichets fermés l’année dernière, « Reggiani, vous et moi ». Les festivaliers pourront également applaudir Marie-Jo Thério, dont le dernier spectacle « aux Francos » remonte à huit ans.

Pour les 20 ans de son album « Pigeon d’argile », Kevin Parent sera au Club Soda le 19 juin pour recréer l’album dans son intégralité.

Mais c’est également une légende de la chanson québécoise qui montera sur scène les 19 et 20 juin : l’auteur d’ « Amène-toi chez nous » et de « Un nouveau jour va se lever », Jacques Michel sera en spectacle au Gésu. Il sort un nouvel album ce printemps, où il reprend, en version folk-acoustique, une partie de son vaste répertoire.

Les billets sont en vente dès aujourd’hui à partir de midi.

(crédit visuel : FrancoFolies 2015)

Laisser un commentaire