Les élections à l’AFE par la lorgnette de Richard Yung

Dans sa dernière infolettre, le sénateur PS des Français de l’étranger, Richard Yung, reconnait que « tout n’était pas parfait » pour les élections à l’AFE. Il note des difficultés d’organisation (conditions de vote contraignante dans de grandes circonscriptions).  Sur les 442 conseillers, 20 n’ont pas pris part au vote. Il suggère de modifier la loi pour permettre que les procurations soient données, non plus à un électeur de la LEC du mandant, mais à un autre conseiller consulaire de la circonscription AFE. Il regrette également de grosses lacunes d’organisation du vote par anticipation dans certains consulats. Une quinzaine de votes ont été ainsi annulés du fait d’erreurs commises par  l’administration consulaire et au moins un recours en annulation du vote devrait être déposé sur l’une des circonscriptions AFE de ce fait.

Laisser un commentaire