Les chefs innus du Québec à Paris

Montréal, le 22 avril – les chefs innus du Québec ont entamé une tournée européenne pour protester contre Rio Tinto. Vêtus de leurs habits traditionnels, trois Chefs amérindiens ont traversé l’Atlantique afin d’interpeller directement les actionnaires du géant Rio Tinto lors de la tenue de leur Assemblée générale annuelle, à Londres, le 16 avril 2015, pour que cesse un conflit qui perdure entre la Nation Innue au Québec et l’entreprise minière IOC, détenue majoritairement par le groupe minier multinational anglo-australien Rio Tinto.

Les Chefs innus ont aussi voulu informer les actionnaires de Rio Tinto de l’existence d’un cadre légal particulier au Canada où une récente décision de la Cour suprême a reconnu l’existence d’un titre ancestral autochtone et a déclaré que les Autochtones possédant un tel titre, dont les Innus au Québec, « ont droit aux avantages associés aux terres – de les utiliser, d’en jouir et de profiter de leur développement économique » (extrait du jugement). « Par conséquent, la Couronne ne conserve pas un intérêt bénéficiaire sur les terres visées par un titre ancestral », conclut le plus haut tribunal du Canada.

Le mégaprojet de la minière sur le territoire du peuple innu comprend 20 mines maintenant abandonnées, 9 mines en activité, un chemin de fer, 3 barrages hydro-électriques et des installations portuaires.

Ils ont continué leur action de sensibilisation à Paris, au pied de la Tour Eiffel les 16 et 17 avril.

(source : www.paytherent.info)

Laisser un commentaire