Les anciens combattants français de Montréal se souviennent

crédit photo : Nathalie Simon-Clerc

Tous les mercredis, les anciens combattants français de Montréal, se retrouvent pour diner sur la rue Laurier. Rires et bonne humeur sont au menu, même s’ils n’oublient pas d’honorer régulièrement leurs camarades tombés au combat lors des différentes guerres.

« On est tous des militaires, on n’a pas besoin de parler de la guerre, on sait ce que c’est », résume Fernand Bonjour, président de la fédération des anciens combattants français de Montréal. Tous les mercredis midi, il prépare un repas pour une trentaine d’anciens combattants qui se retrouve dans le local de la rue Laurier.

L’association compte 250 membres, et rassemble les militaires qui se sont battus lors des guerres d’Indochine, de Corée ou d’Algérie. Huit fois par an, porte-drapeaux et anciens combattants se retrouvent au Cénotaphe du parc Lafontaine pour rendre hommage aux soldats français et canadiens tombés au combat.

Ils se font un devoir d’entretenir cette mémoire, pour qu’elle ne s’effiloche pas dans le temps, et que l’on n’oublie pas le sacrifice de leurs camarades.

Lundi 11 novembre, c’est bardés de médailles militaires et accompagnés des porte-drapeaux, qu’ils rendront hommage au parc Lafontaine, aux 30 millions de morts et blessés de la première guerre mondiale, la Grande Guerre de 1914-18.

Les cérémonies débuteront à 9h15 et sont ouvertes à tous.

 

Laisser un commentaire