Législatives 2017: Anne Rivière candidate à l’investiture en Amérique du nord

Anne Rivière sera candidate à l’investiture Les Républicains pour l’élection législative 2017 en Amérique du nord. L’investiture « en attente » du député sortant, Frédéric Lefebvre, est d’ores et déjà briguée par la jeune trentenaire de New-York, proche de Nicolas Sarkozy qui fut la cible de nombreuses attaques du député sortant depuis plusieurs mois.

Par Nathalie Simon-Clerc

C’est la Lettre A, bulletin confidentiel sur abonnement à destination des cercles du pouvoir, qui a révélé la semaine dernière que la 1ère circonscription d’Amérique du nord, aurait été réservée par Nicolas Sarkozy à l’une des proches de Guy Wildenstein, Anne Rivière. L’intéressée confirme qu’elle est candidate à l’investiture Les Républicains. 

Je suis une candidate dont la loyauté à notre famille politique n’est plus à démontrer et dont le positionnement est clair et constant

« Si les critères de la Commission Nationale d’Investiture [Les Républicains] sont la loyauté à nos idées, la compétence, le dynamisme, la proximité avec le terrain et un vrai parcours nord-américain, alors quel que soit le vainqueur de la primaire, ma candidature s’imposera naturellement comme une évidence », justifie la jeune avocate franco-américaine, qui a fait sa première campagne électorale pour Nicolas Sarkozy en 2007, alors qu’elle était étudiante à New-York. Dans sa ligne de mire, Frédéric Lefebvre, le député actuel, à qui elle reproche notamment, sans jamais le nommer, de s’être « écarté à de multiples reprises de la ligne des Républicains, en votant avec la gauche ou encore contre la motion de censure déposée par la droite ».

Déléguée adjointe de l’UMP de la côte Est des États-Unis, Anne Rivière avait déjà refusé de soutenir Frédéric Lefebvre en 2013, tout comme Guy Wildenstein, et même envisagé de présenter une candidature dissidente, avant de se raviser.

Une candidature réclamée par le terrain, selon Anne Rivière

« Je suis une candidate dont la loyauté à notre famille politique n’est plus à démontrer et dont le positionnement est clair et constant », ajoute la candidate. Elle affirme également que sa candidature répond à un appel des militants et sympathisants sur le terrain.  » Plus largement, je souhaite par cette candidature réconcilier notre mouvement avec des milliers de nos concitoyens en Amérique du Nord qui ne votent plus, par lassitude ou par dépit », prétend-elle.

De son coté, Alain Juppé, aujourd’hui soutenu par Frédéric Lefebvre, a promis de revoir certaines investitures, s’il remporte le second tour de la primaire de la droite et du centre dimanche prochain. Celle du député de la 1ère circonscription d’Amérique du nord pourrait probablement faire partie de la corbeille de mariage.

« Ma démarche est totalement indépendante du résultat des primaires. Je la maintiendrai quelle que soit l’issue du scrutin », prévient la jeune avocate.

2 Réponses

  1. Amaury Le Duvier
    Amaury Le Duvier at |

    Mme Rivière a-t-elle une page Facebook? Je ne trouve rien.

    Reply
  2. Jean-Louis O.
    Jean-Louis O. at |

    Excellent. Enfin une candidature serieuse qui nous change des parachutages de complaisance!

    Reply

Laisser un commentaire