Le tour du monde d’OVH fait escale à Montréal

Le 23 novembre dernier, l’entreprise française OVH lançait une nouvelle édition du OVH World Tour au Centre Phi de Montréal. Avec 150 participants, l’édition 2015 a rempli toutes ses promesses, mais c’est aussi le Défi OVH, sous la houlette de Danièle Henkel, qui a retenu l’attention de cette journée.

Ils ont 19 et 20 ans, ils sont français et étudiants à McGill, et ils viennent tout juste de remporter le défi OVH Digital Launch Pad (DLP). Théo Szymowiak et Antoine Neidecker travaillent depuis un et demi sur Fractal, une interface révolutionnaire (www.8fractals.com). Le défi OVH DLP est le premier prix qu’ils remportent, après des nuits et des fins de semaine à taper des lignes de code pour bâtir un prototype. « Être entrepreneur à 20 ans, c’est gérer son temps entre les études et la start-up », avoue Théo.

Aux termes d’une quinzaine de candidatures de start-up, c’est un jury féminin d’entrepreneures, présidé par Danièle Henkel, qui a choisi le projet Fractal d’Antoine et Théo. « Nous avons favorisé l’approche créative et le potentiel numérique du projet », explique la cheffe d’entreprise.

Les jeunes Français apprécient la sphère entrepreneuriale du Québec et ses opportunités. « Depuis que j’ai 12 ans, je travaille sur des projets personnels, c’est une évidence d’être entrepreneur », conclut Théo.

Le prix OVH DLP va leur permettre de bénéficier d’un programme de soutien à l’innovation: une infrastructure pour déployer de nouveaux serveurs, une équipe de marketing et des recommandations vers de possibles investisseurs. Les jeunes entrepreneurs veulent ainsi donner plus de visibilité à leur projet.

Danièle Henkel, fière d’être entrepreneure

DSC_0036
Danièle Henkel, lors de sa conférence au Digital Launch Pad d’OVH

« L’innovation, la créativité, allez-y, plongez dedans, parce que c’est magique! », a lancé Danièle Henkel, alors qu’elle allait remettre le Défi OVH aux jeunes gagnants. La femme d’affaires passionnée a conquis son auditoire avec son discours sur l’entrepreneuriat. Mais ce sont les valeurs, et notamment celle du travail, dont elle a fait l’éloge auprès de la cinquantaine de personnes venues assister à la remise du prix.

« Lorsqu’on a un rêve, lorsqu’on est vrai et respectueux de ses propres valeurs, on le réalise », a-t-elle assuré.

Tout au long de la journée, conférenciers et clients d’OVH se sont succédés. Lors du diner-conférence, 150 personnes sont venus écouter Charles Roy de Moisson Montréal, et Alexandre Bisaillon de Globalia, clients d’OVH venus expliquer leur infrastructure. Mais des ateliers sur les serveurs cloud, la révolution IoT (l’internet des objets) ou plus techniques sur VMware étaient également au menu de ce OVH World Tour 2015, qualifié de « moment de dialogue privilégié entre OVH et ses communautés » par les organisateurs.

(crédit photo : Nathalie Simon-Clerc – Légende : Antoine Neidecker et Théo Szymowiak entourés de Danièle Henkel et du jury féminin du DLP)

Laisser un commentaire