Le sénateur Leconte au Club Jean-Jaurès : libertés individuelles et lutte contre le terrorisme

Par Sonia Boujamaa

Mercredi 13 mai, le sénateur PS des Français à l’étranger, Jean-Yves Leconte était de passage à Montréal. Il a participé à un débat-conférence sur les libertés individuelles et la lutte contre le terrorisme organisé par le Club Jean-Jaurès.

Pour son deuxième événement, le Club Jean-Jaurès a convié plus de 80 personnes pour une série d’échanges autour du thème de la lutte contre le terrorisme. À cette occasion, Jean-Yves Leconte, membre de la Commission des lois constitutionnelles, a mis en avant son constat de la situation de la France dans la lutte contre le terrorisme.

« On assiste à une évolution législative qui fait débat car il y a une évolution de la menace », a déclaré le parlementaire. Suite aux attentats de janvier dernier, de nouvelles mesures ont été prises en France afin de contrer la menace terroriste, notamment le projet de loi sur le renseignement qui suscite de nombreuses réactions et interrogations en France. Jean-Yves Leconte s’est dit réservé au sujet de ce projet de loi : « moi-même je ne sais pas ce que je ferai », a-t-il déclaré en rapport au vote qui lui sera soumis.

Le sénateur est revenu sur la notion de « gap technologique » en faisant référence au rôle d’Internet dans l’endoctrinement religieux qui pousse des français à quitter le territoire pour se rendre en Syrie ou en Irak. « Internet est capable de trouver des complices, les personnes seules peuvent trouver les outils pour passer à l’acte et on constate que ce gap technologique est important en Europe », a-t-il souligné.

Il est également revenu sur la loi antiterroriste présentée en juillet 2014 qui traduisait la prise de conscience de la menace terroriste pesante en France. Pour la notion d’apologie du terrorisme qui est condamnable dorénavant, le sénateur émet là aussi une réserve. « Faire l’apologie du terrorisme est un acte condamnable mais ce n’est pas la même chose qu’attenter à une vie », a affirmé Jean-Yves LeConte.

Enfin, le sénateur PS a apporté son point de vue sur la lutte contre le terrorisme qui fait l’actualité en France et dans le monde. C’est avec une note d’humour et de franchise qu’il a fait part de ses réserves. Prochaine destination du sénateur : New York.

 

Un reportage de Nathalie Simon-Clerc et Sonia Boujamaa :

(crédit photo : Nathalie Simon-Clerc)

À lire aussi : Christiane Taubira à Montréal : « Un équilibre difficile à trouver » entre libertés individuelles et sécurité publique

Laisser un commentaire