Le Québec emboîte le pas de la France

Montréal, le 24 janvier – Le Québec emboîte le pas de la France dans le dossier de la maltraitance des animaux. Le gouvernement Couillard va déposer un projet de loi prochainement, pour que les animaux ne soient plus considérés légalement comme des « biens meubles ». Inspiré par la France et la Suisse, le ministre Pierre Paradis veut modifier le code civil pour que les animaux domestiques et les animaux de ferme soient traités comme des êtres vivants doués de sensibilité et capables de ressentir la douleur. Le Québec serait actuellement le meilleur endroit pour maltraiter un animal au Canada, selon le classement 2014 du Animal Legal Defense Fund (ALDF).

Laisser un commentaire