Le « non, mais… » des sénateurs de gauche des Français de l’étranger

Les sénateurs des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, Claudine Lepage, Jean-Yves Leconte et Richard Yung, affiliés au Parti Socialiste, ont signé ensemble, une déclaration dans laquelle ils menacent de déposer un amendement contre le Gouvernement qui crée, selon eux, deux catégories de Français de l’étranger. En effet, ils considèrent qu’il est « injuste et discriminatoire » que les Français hors Union Européenne soient exclus du remboursement de la CSG-CRDS. Ils indiquent également qu’ils seront vigilants quant à la compatibilité de la nouvelle affectation des sommes prélevées avec le droit européen.

Par ailleurs, ils se prononcent pour le maintien du prélèvement en déclarant que  » Chacun peut comprendre que les Français de l’étranger et, plus largement, les non-résidents qui perçoivent des revenus du capital de source française participent à l’effort de redressement budgétaire de notre pays, au même titre que les Français de France. Cette contribution sera de l’ordre de 300 millions d’euros. »

Une réponse

  1. Loulou
    Loulou at |

    C’est pas un peu schizo comme logique?

    Reply

Laisser un commentaire