Le Consulat de Montréal rouvre ses portes le 25 mai

Fermé depuis maintenant plus de deux mois, le Consulat général de France à Montréal, situé au 10e étage du 1501 avenue McGill College, va de nouveau accueillir du public à partir du 25 mai, « sous réserve de l’appréciation de la situation sanitaire par les autorités québécoises ». Les règles de distanciation sociale et de santé publique devront être scrupuleusement respectées.

Seules les démarches nécessitant un déplacement au Consulat seront permises, sur rendez-vous. Seul l’usager concerné par la démarche sera autorisé à entrer au Consulat, excepté un mineur accompagné par un parent ou un tuteur légal. Les visiteurs devront porter un masque, apporter leur propre stylo et payer les frais de dossier par carte de débit Interac.

Demandes de passeport et autres démarches

Le retrait des passeports se fera exclusivement sur rendez-vous, toutefois les passeports demandés à compté du 25 mai par des Français résident au Québec seront envoyés à domicile, les visiteurs devront donc apporter une enveloppe Xpresspost en petit format en plus des documents nécessaires pour fabriquer leur document. Les sorties temporaires du consulat pour aller chercher un document manquant ne seront pas permises, il faudra donc veiller à avoir tous les documents nécessaires avec soi pour demander ou renouveler un passeport. « Les personnes dont le passeport et le permis de travail / études expirent dans moins de trois mois ou ayant un déplacement impérieux prochainement sont invitées à nous contacter par courriel (info.montreal@diplomatie.gouv.fr) en indiquant le numéro du passeport à renouveler et le motif de l’urgence », indique le Consulat de France.

Les démarches pour demander une carte nationale d’identité et pour la délivrance de visas – excepté pour les conjoints de ressortissants français ayant leur résidence habituelle en France, sont suspendues. Les demandes de certificat de changement de résidence doivent se faire par courriel, seule les personnes qui ne sont pas encore inscrites dans les registres du Consulat peuvent prendre rendez-vous et se présenter avec les documents nécessaires. Enfin, « seules les reconnaissances d’enfant à naître seront reçues en personne au consulat », les déclarations de naissance nécessitant un déplacement sont pour le moment suspendues. « La transcription de l’acte de naissance local, dans les registres de l’état civil français, doit être privilégiée », note le Consulat, précisant que cette démarche devra se faire par courrier.

Laisser un commentaire