Le 33ème FIFA de Montréal s’invite à Québec

C’est au tour de Québec d’accueillir les films primés au 33e FIFA de Montréal le mois dernier. Du 22 au 26 avril prochains, le Musée national des beaux-arts du Québec accueillera les amateurs de films d’art de la Capitale-Nationale. Le Grand prix du 33e FIFA, « Before the last curtain falls », sera présenté mercredi soir.

C’est une tradition, les lauréats du Festival International du Film d’Art (FIFA) de Montréal, s’envolent pour être présentés à Québec ce mois-ci. Le palmarès sera de retour à Montréal pour les dimanches d’automne lors des Matinées du Film sur l’Art au Musée des beaux-arts de Montréal, dès le 27 septembre 2015, à l’occasion des Journées de la Culture, avant de partir pour l’Europe et les Etats-Unis.

C’est « Before the last curtain falls », de Thomas Wallner, qui a remporté le Grand Prix 2015.

« Let’s dance », par Charlotte Lopez

Let’s Dance est un documentaire en trois épisodes sur la danse, réalisé par Olivier Lemaire, auteur et réalisateur français. Diffusé sur Arte en octobre 2014, ce docu-reportage a connu un grand succès en France. Il raconte l’histoire de la danse au XXe siècle sous trois thèmes différents que sont la nudité, le pied, et les corps atypiques. Qu’elle soit nue, sur pointe, ou bien en basket, la danse permet aux individus et à leurs corps de se libérer, de se transporter et également d’exister. On y rencontre ainsi plusieurs danseurs et chorégraphes de nationalités différentes, nous expliquant leur vision de la danse dans leur vie et au sein de la société. Avec ce documentaire, Lemaire aborde tellement de styles de danses différentes comme le classique, le contemporain, le break dance, ou encore l’érotisme, que c’est un plaisir de voir à quel point, grâce à son corps, l’individu peut s’exprimer, se réaliser et se lâcher complètement à travers un tel sport. Il nous emporte dans cet univers merveilleux, rempli de paillettes, de simplicité, de joie et de musique, qu’on a du mal à quitter après trois épisodes : on en veut encore !

« Van Gogh, le choix de peindre », Par Fayza Mazouz

La réalisation française d’Henri de Gerlache revient sur une période peu connue de la vie du peintre hollandais. Elle retrace le cheminement et l’affirmation tardive d’un artiste, né bourgeois, mais qui fera de la misère le choix de son art.
Fils aîné, frère, prédicateur ou évangéliste contesté, sous tous ses profils le rejet et l’incompréhension ponctueront son parcours et son ascension vers la lumière.
Pour retranscrire cette longue descente vers les ténèbres, les correspondances que Vincent entretenait avec son frère Théodore sont remarquablement interprétées par Tom Barman, artiste vivant chaque lettre comme une immersion totale dans son époque.

La promenade temporelle nous plonge dans l’obscurité des mines de Cuesmes en Belgique où Van Gogh va vivre une grande partie de sa métamorphose. La fatidique-l’inévitable mue des oiseaux comme il aimait tant à l’appeler.
Trouver la lumière dans le quotidien de la pauvreté et de l’ordinaire ; c’est bien cela le choix de peindre pour Van Gogh.

Le palmarès 2015 :

Grand Prix
Before the Last Curtain Falls
Thomas Wallner (Allemagne, Belgique)

Prix du Jury
(Ex æquo)
Concrete Love
Maurizius Staerkle-Drux (Allemagne, Suisse)
et
Art War
Marco Wilms (Allemagne)

Prix du meilleur film éducatif
The Skies Over Dresden
Paul Cohen (Pays-Bas)

Prix de la création
La part de l’ombre
Olivier Smolders (Belgique, France)

Prix de la meilleure œuvre canadienne
Strange and Familiar: Home, Hope and Architecture on Fogo Island
Marcia Connolly, Katherine Knight (Canada)

Prix du meilleur essai (Parrainé par Le Devoir)
Le retour est le mouvement du Tao : Zhu Xiao-Mei et Les variations Goldberg
Michel Mollard (France)

Prix du meilleur portrait
I’m a creative animal
Barbara Seiler (Suisse, Allemagne)

Prix du meilleur reportage
Ballet Boys
Kenneth Elvebakk (Norvège)

Prix du meilleur film pour la télévision (Parrainé par Digital Cut)
Write down, I am an Arab
Ibtisam Mara’Ana Menuhin (Israël, Palestine)

Prix Liliane Stewart pour les Arts du design (Parrainé par la Fondation MacDonald Stewart)
Neon
Eric Bednarski (Pologne)

Prix ICI ARTV pour la meilleure réalisation canadienne francophone
Une courte histoire de la folie
Isabelle Hayeur (Canada)

Prix Tremplin pour le monde ICI ARTV
Black and Tan Fantasy / Répétition
Mario Côté (Canada)

(crédit photo : FIFA – Montage photos du palmarès 2015)

Laisser un commentaire