Laurence Haim : l’atout américain d’Emmanuel Macron

Laurence Haim sera-t-elle candidate en Amérique du Nord? Dans une entrevue donnée à Catherine Perrin ce matin sur Radio-Canada, la porte-parole d’Emmanuel Macron n’a rien laissé paraître de ses intentions, tout en restant évasive sur l’« après » qu’elle qualifie « d’incertitude ».

Par Nathalie Simon-Clerc

L’ancienne journaliste, qui a fait le saut en politique il y a deux mois, dans un « nouveau monde », estime que c’est à son « poulain » de décider de l’avenir de sa porte-parole après l’élection présidentielle. Pour l’heure, Laurence Haim se contente de vanter les qualités de l’ancien ministre de Manuel Valls. « Dans une vie, on peut avoir plusieurs vies », explique-t-elle au micro de Medium Large, pour justifier son « engagement citoyen ».

Laurence Haim connait bien l’Amérique du Nord, puisqu’elle vit aux États-Unis depuis près de 25 ans. Correspondante à New-York et à Washington pour Capa, Canal + et iTélé, elle est la première journaliste française à avoir obtenu une entrevue avec Barak Obama. D’ailleurs, elle définit Emmanuel Macron comme le « french Obama », car il « casse les codes » et se tourne vers la société civile. Au micro de Catherine Perrin, elle dit aimer « les gens courageux, qui font des choses » en politique, comme Gandhi, Mandela ou encore Obama. « Son candidat » n’échappe évidemment pas à sa définition.

Au mouvement En Marche, elle est également chargée des relations internationales. D’ailleurs, elle qualifie de « très intéressantes » les récentes discussions d’Emmanuel Macron avec John Kerry et Michael Bloomberg, auxquelles elle a assisté.

De là à penser qu’elle pourrait être candidate aux élections législatives de juin prochain en Amérique du Nord, il n’y a qu’un pas. D’autant qu’elle ne manque pas de souligner que l’ancien ministre de l’économie veut « du renouveau » en privilégiant les candidatures féminines et issues de la société civile. Dans la cible…

Pour l’heure, elle a stocké ses affaires américaines dans un garde-meuble en attendant la suite. Reste à savoir si elle les ressortira pour mener campagne dans la 1ère circonscription d’Amérique du Nord… ou pas.

À l’issue de l’entrevue avec Catherine Perrin, elle a pris soin de lancer : « J’espère vous revoir bientôt! »

Écoutez l’entrevue de Laurence Haim avec Catherine Perrin: ici.radio-canada.ca/util/postier/suggerer-go.asp?nID=4275217

(crédit photo de Une: YouTube – Cnews – Gracieuseté)

Laisser un commentaire