L’apocalyse des tranchées de la Première Guerre mondiale bientôt sur TV5

Par Maëlle Besnard

 

À partir du 5 mai, TV5 Québec Canada diffusera les épisodes de la série Apocalypse, la 1ère Guerre mondiale. Ce documentaire, écrit par l’historien Daniel Costelle et la réalisatrice Isabelle Clarke a connu un véritable succès en France, où il a été diffusé sur France 2. L’Outarde libérée a assisté à la projection de l’épisode 3: l’enfer.

Dès les premières images le ton est donné. Les visages sont défigurés, les obus explosent, les hommes, qu’ils soient allemands ou ressortissants des pays alliés, souffrent dans « l’enfer des tranchées », tandis que, bien loin des champs de batailles, les dirigeants politiques louent le courage de leurs soldats.

La série comporte cinq épisodes qui couvrent une période allant de l’avant-guerre jusqu’à la conférence de la paix du 28 juin 1919. Apocalypse ne se contente pas d’une vision franco-allemande du conflit, le spectateur est aussi emmené sur les fronts russes, grecs ou palestiniens. « Ce documentaire n’est surtout pas une commémoration des vainqueurs », précise la réalisatrice, Isabelle Clarke.

La volonté de dénoncer la violence de la guerre, c’est ce qui a animé les réalisateurs, Isabelle Clarke et Daniel Costelle, pendant les trois ans de préparation du documentaire. « Apocalypse s’inscrit en complément des historiens », explique Mme Clarke. « Il permet de nous interroger sur notre propre monde. » Le documentaire tombe à pic, alors que cette année et celle du centenaire de la première guerre mondiale et que plusieurs conflits, en Europe ou ailleurs, déchirent le monde.

 

Une collaboration franco-canadienne multimédia

Cette période de l’histoire est moins connue des Québécois, qui ont pourtant combattu aux côtés des Forces Alliées. « Près de 620 000 Canadiens sont partis au front et la moitié sont morts ou sont rentrés mutilés », rappelle la co-productrice québécoise Josette Normandeau. L’équipe d’Apocalypse s’est en effet associée àune maison de production canadienne, Idéacom international, pour ce nouveau volet de la série.

La maison de production a déjà reçu plusieurs prix Gémeaux qui récompensent chaque année les meilleures productions télévisuelles et internet et nouveaux médias. Josette Normandeau souhaite donner une large visibilité au documentaire. « Nous préparons une plateforme web qui sera interactive », explique la productrice. Cette plateforme intègrera notamment une bande-dessinée dont les personnages pourront être suivis sur les réseaux sociaux. « Notre but c’est de faire revivre les archives », précise-t-elle.

L’équipe de production prépare également des outils avec le réseau d’accompagnement pédagogique Canopé, afin de rendre le documentaire accessible dans les écoles. Ce dispositif devrait être prêt pour septembre, selon Mme Normandeau.

En attendant, les deux premiers épisodes seront diffusés le 5 mai 2014 sur TV5 Canada, puis tous les lundi soirs du mois de mai à21h et les jeudis à19h. Les lundis soirs, la diffusion sera agrémentée de contenu supplémentaire sur la plateforme duo de TV5 Canada.

 

Un reportage en images de Nathalie Simon-Clerc et Maëlle Besnard:

 
La bande-annonce de TV5 : Apocalypse, la première guerre mondiale :

Laisser un commentaire