La SAQ sur le modèle des magasins français Nicolas ?

Montréal, le 20 juillet – Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a annoncé aujourd’hui qu’il proposera la fin du monopole de la Société des Alcools du Québec (SAQ) lors de la prochaine campagne électorale. La plate-forme libérale va prévoir «la révision du modèle d’affaires de la SAQ avec un exemple de l’ouverture d’une certaine concurrence, il faut peser les mots comme il faut, à la vente au détail». Cette annonce a été faite par le Premier ministre Couillard hier, en marge du Conseil de la fédération qui avait lieu au Nouveau-Brunswick.

Le Premier ministre s’est dit favorable à une « certaine concurrence » et a ajouté:  «Moi, j’aime bien le choix pour les consommateurs en général». De plus, il a qualifié de «modèle intéressant» les magasins français Nicolas de l’Hexagone.

Toutefois, le gouvernement du Québec n’envisage pas la fin de la SAQ même si Carlos Leitao, ministre des Finances du Québec, avait laissé entendre en mai dernier, qu’une privatisation partielle ou totale était envisagée.

Du côté de la Coalition avenir Québec (CAQ), qui souhaite la fin au monopole de la SAQ, on s’étonne que le Premier ministre «s’approprie l’idée à quelques semaines des élections», après avoir «passé des mois à ridiculiser la CAQ».

 

Laisser un commentaire