La partie québécoise « inflexible » selon Laurent Fabius

La sénatrice des Français de l’étranger Hélène Conway-Mouret, avait saisi le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, concernant la hausse des frais de scolarité pour les étudiants français du Québec.

Le ministre a répondu le 7 avril dernier à la parlementaire et ancienne ministre. Dans sa réponse, il évoque la date d’application de la hausse des frais, et indique que « nos interlocuteurs ont été inflexibles sur ce point, et il n’a malheureusement pas été possible, en dépit de nos efforts, de différer à la rentrée universitaire 2016 la mise en oeuvre de cette entente ».

Il précise également que « les négociations ont permis d’éviter une dégradation trop importante des conditions tarifaires (…) à savoir un alignement des droits de scolarité sur les tarifs étrangers ».

 

Laisser un commentaire